27 outils pour bien démarrer mes études

Mon nouveau livre sortira en août 2019 aux éditions Vuibert.

Je vous laisse découvrir l’introduction ci-dessous…

Introduction

Pendant six années, j’ai travaillé au sein d’une université pour concevoir et animer un dispositif d’aide à la réussite à destination des étudiants de première année. L’équipe enseignante semblait convaincue d’avoir bien cerné le problème qu’il me fallait résoudre : les étudiants ne travaillaient pas suffisamment. Et j’étais censée utiliser mes compétences en psychologie et sociologie pour changer la donne et faire en sorte que les résultats aux examens grimpent en flèche dès la fin du semestre suivant. 

Au cours des premiers mois, j’ai longuement échangé avec les étudiants[1]: travaillaient-ils aussi peu qu’on l’imaginait ? Comprenaient-ils ce qu’on attendait d’eux ? Etaient-ils suffisamment autonomes pour réussir ? Les réponses que j’obtins me permirent d’avoir une compréhension plus précise de cette « constante macabre[2] » qui justifiait mon recrutement. 

Avez-vous des difficultés à vous mettre au travail ?

A la fin de leur premier semestre d’études supérieures, deux raisons étaient systématiquement invoquées par ceux à qui l’on demandait de justifier leurs mauvais résultats :

  1. Les doutes concernant le projet professionnel (ai-je choisi la bonne orientation ?)
  2. et les regrets de ne pas être parvenu à se mettre sérieusement au travail[3].

Je me suis alors risquée à leur poser directement la question : pourquoi ne travaillaient-ils pas davantage ?  Et voici les trois réponses qui m’ont été le plus fréquemment données : la flemme, travailler sans que cela ait d’impact positif sur les résultats et les mauvaises notes.

Ces trois réponses conduisent à s’interroger sur le sens à donner aux efforts qui doivent être fournis : pourquoi travailler (en vue de la réalisation de quel projet) ? A quoi bon travailler si cela ne produit aucun effet ? Ai-je ce qu’il faut pour réussir et confiance en mes capacités ?

Apprenez à donner du sens à vos études

Assez rapidement, j’ai pris conscience que la finalité que je poursuivais n’était pas d’améliorer les statistiques de réussite aux examens. Si les étudiants devaient obtenir de meilleures notes, ce serait de surcroît, et non parce qu’il s’agissait du but de mon accompagnement.

Vous voulez améliorer vos résultats scolaires ? Vous trouverez dans ce livre tous les outils nécessaires. Mais vous y trouverez également, je l’espère, bien plus que cela. 

S’engager dans des études supérieures est un bouleversement : il s’agit de découvrir qui l’on est et quelle vie on a envie de vivre. L’objectif de ce livre est de vous permettre de donner du sens à vos apprentissages et de vous projeter dans une vie dont vous estimez qu’elle vaut la peine d’être vécue.

Pour cheminer dans vos réflexions, j’ai identifié quatre ensembles de compétences transversales qui vous seront nécessaires : 

  1. Apprendre à donner du sens à vos projets : définir vos goûts, identifier vos talents, affirmer vos valeurs et vous créer des opportunités qui vous permettront de construire des projets qui ont du sens. 
  2. Apprendre à apprendre : comprendre les règles du jeu scolaire et ce que l’on attend de vous, apprendre à comprendre, mémoriser et réfléchir avec davantage de plaisir et d’efficacité.
  3. Apprendre à vous organiser : focaliser votre attention, définir vos objectifs, hiérarchiser vos priorités et planifier vos tâches pour vous centrer sur l’essentiel et avancer dans la sérénité.
  4. Apprendre à vous motiver : donner du sens à ce qui vous freine, comprendre quels sont vos besoins, apaiser votre stress lorsque vous y êtes sujet et gagner en confiance et en estime de vous-même.

Travailler à maîtriser ces quatre ensembles de compétences vous servira de guide tout au long de votre vie.

Relevez des défis et construisez votre boîte à outils

Chaque chapitre comporte un ou plusieurs défis à relever (exercice, activité, jeu, questions). Ils ont pour but de stimuler votre réflexion et de vous permettre d’apprendre et de comprendre « en faisant », par l’expérimentation. Je n’attends pas de vous que vous appliquiez sans réfléchir tous les outils présentés dans ce livre, mais que vous compreniez en profondeur pourquoi ils sont pertinents et comment vous pouvez vous les approprier pour qu’ils correspondent à vos besoins, au moment où vous en avez besoin. 

Quelques conseils

Cheminez à votre rythme. N’hésitez pas à revenir plus tard sur un chapitre qui ne ferait pas sens immédiatement. Picorez ça et là les conseils qui vous inspirent si c’est une approche qui vous convient davantage. N’hésitez pas à modifier, ajuster ou transformer les méthodes dont vous pensez qu’elles méritent de l’être. Et laissez-vous guider par votre curiosité. 

Faites de cette lecture une plongée à l’intérieur de vous-même pour que l’apprentissage ne soit plus à vos yeux une contrainte, mais une ressource, un plaisir, une aventure extraordinaire !

Rubriques

  • Défi : un exercice pratique. 
  • Révélation : un exemple, une parabole, une métaphore, un témoignage.
  • Interprétation : apports théoriques.
  • Outil : astuce, technique, démarche concrète.

[1]Au cours des trois premières années de mise en place du dispositif, j’ai rencontré tous les étudiants de première année par groupe de douze, à raison de deux heures cinq fois par semestre. J’ai également rencontré ceux qui le souhaitaient dans le cadre d’entretiens individuels.

[2]« Par “Constante macabre”, j’entends qu’inconsciemment les enseignants s’arrangent toujours, sous la pression de la société, pour mettre un certain pourcentage de mauvaises notes. Ce pourcentage est la constante macabre. »  dans Antibi A., 2003. La constante macabre, Editions Math’Adore.

[3]Selon les études rapportées par Bruno Koeltz dans son ouvrage Comment ne pas tout remettre au lendemainpublié en 2006 aux éditions Odile Jacob, la procrastination, cette propension à remettre toujours à plus tard, toucherait environ 50% des étudiants, contre 30% en moyenne de la population adulte.

One thought on “27 outils pour bien démarrer mes études”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.