Aidez vos étudiants à reprendre confiance en eux-mêmes grâce à la théorie des intelligences multiples

Dans le cadre de mon travail à l'université, je suis responsable d'un dispositif d'aide à la réussite à destination des étudiants de première année.

Depuis cinq ans, j'ai conçu un accompagnement pour aider les étudiants à trouver leur place dans le monde universitaire, à trouver leur voie (= approfondissement du projet professionnel) et à mieux exploiter leur potentiel.

Je rencontre les étudiants une heure chaque semaine par petits groupes de douze. Et j'anime mes interventions sous la forme d'ateliers interactifs.

Cette année, j'ai rédigé un nouveau livre dans lequel je présente 22 ateliers que j'ai conçus pour favoriser l'autonomie et les capacités d'apprentissage dans le cadre des études supérieures. Je vous en reparlerai quand ce projet sera mis sur les rails éditoriaux…patience…

Aujourd'hui, je vous présente un atelier que je viens tout juste de tester : "aider les étudiants à reprendre confiance en eux-mêmes grâce à la théorie des intelligences multiples".

 

Concevoir un atelier interactif

Lorsque je découvre une approche théorique en pédagogie, sociologie, psychologie, etc., qui m'intéresse, je me pose assez vite la question suivante : "en quoi cette approche va-t-elle m'être utile dans le cadre de mon travail avec les étudiants ?"

En ce qui concerne les intelligences multiples, je voyais plusieurs usages possibles :

– Amener les étudiants à mieux se connaître ;

– Leur permettre d'envisager des stratégies d'apprentissage adaptées à leur profil ;

– Faire le lien entre leurs habiletés naturelles et leurs talents, leur projet de formation et leur projet professionnel (le champ professionnel qu'ils visent va-t-il leur permettre d'exploiter leur compétences naturelles ?) ;

– Adopter un regard critique sur la façon dont l'intelligence est habituellement définie (de manière extrêmement réductrice) ;

– Les amener à prendre conscience de leur potentiel (et donc renforcer leur confiance en eux-mêmes).

 

Un atelier en trois étapes pour mieux se connaître et gagner en confiance en soi

Avant même de présenter la théorie des intelligences multiples, je propose aux étudiants de passer un test qui permet de mettre en évidence leur profil (autrement dit, le panel d'intelligences qu'ils exploitent le plus, et avec plaisir).

Il existe des dizaines de tests en accès gratuit sur Internet.

Pour ma part, j'ai choisi celui réalisé par France Lapierre et Nicole Roy, que vous pouvez télécharger en cliquant sur ce lien : Test "Mes multiples intelligences".

Les étudiants doivent repérer le panel des intelligences qui les caractérisent le mieux ou le plus.

Ensuite, je leur distribue un schéma que j'ai réalisé à partir du livre de Howard Gardner intitulé Les intelligences multiples et du livre de Bruno Hourst intitulé A l'école des intelligences multiples (vous pouvez cliquer dessus pour l'afficher en grand format) :

Ils doivent lire le schéma et évaluer si leur résultat au test correspond à ce qu'ils identifient comme étant leurs intelligences prévalentes. 

Je prends le temps de leur exposer la conception/définition de l'intelligence selon Howard Gardner. 

Et je leur pose différentes questions :

– Quelles sont les intelligences selon eux les plus mobilisées dans le cadre de leur première année d'études supérieures ?

– Ces intelligences sont-elles celles qui sont les plus développées les concernant ?

– Le champ professionnel auquel ils se destinent va-t-il leur permettre d'exploiter leur potentiel ?

– Etc.

La troisième étape de l'atelier consiste à mettre en lien leurs intelligences avec différentes stratégies de travail qui permettent de les exploiter.

Je leur distribue à chacun une enveloppe contenant toute une série de petits papiers sur lesquels figurent des "méthodes de travail". Je leur demande, à partir du schéma, de classer ces méthodes en fonction du type d'intelligence qu'elle mobilise en priorité.

Je partage avec vous les propositions qui figurent sur les papiers, que vous pouvez télécharger en cliquant sur le lien suivant, imprimer, découper et mettre dans des enveloppes : propositions "stratégies de travail" à classer. 

Cet exercice fonctionne vraiment très bien : les étudiants sont actifs et doivent avoir compris le principe des intelligences multiples pour le réaliser. Je prends le temps de répondre aux questions et je navigue dans les rangs pour discuter avec eux lorsqu'ils hésitent.

Nous terminons ensuite l'atelier par une discussion :

– Pratiquent-ils déjà les stratégies de travail qui correspondent à leurs intelligences prévalentes ?

– Quelles seraient les stratégies qu'ils pourraient éventuellement tester ?

– Comprennent-ils pourquoi certains cours, certaines manières d'enseigner ou d'apprendre les mettent en difficulté (ou bien leur paraît facile, voire évidente) ?

 

Un étudiant est venu me parler à la fin de la séance : "les enseignants sont-ils au courant de tout ce dont vous nous avez parlé aujourd'hui ?" m'a-t-il demandé. "Ne pourraient-ils pas adapter leur manière d'enseigner en tenant compte de la diversité de nos profils ?"

20 thoughts on “Aidez vos étudiants à reprendre confiance en eux-mêmes grâce à la théorie des intelligences multiples”

  1. Cet article est bien évidemment exceptionnel, je pourrais dire comme d'habitude ! mais ce qui fait vivre cet article et lui donne du sens c'est la question de cet étudiant sur les professeurs. Il pourrait rajouter les parents. Je répondrai à cet étudiant, oui les personnes qui veulent se poser des questions, à savoir : pourquoi mes élèves ne participent pas ? pourquoi mes élèves ne réussissent pas ?  alors oui, ceux là peuvent avoir des réponses, car aujourd'hui si tout n'est pas aussi clair que sur ce site il existe de nombreux livres et publications qui traitent de ce sujet. La question qui se pose peut être pour les enseignants comme pour les parents est une question sociétale : est ce que j'accepte de ne pas être dans la norme prévue,  attendue ? est ce que je comprends que mon enfant a des différences, des particularités voire des handicaps  à utiliser comme une diversité simple ? Une diversité ni positive, ni négative, une simple diversité. est ce que je souhaite avoir des élèves différents qui me font travailler ma façon d'enseigner ? bref est ce que je comprends que nous ne marchons pas tout sur la même ligne droite. Chacun a droit à son chemin. 

    1. Merci Florence !

      Voici une réponse magnifique (que j’aurais pu donner à mon étudiant).

      Ton enthousiasme est une bouffée d’optimisme et d’énergie à chaque fois que j’en bénéficie. Merci !

      Hélène

  2. Bonjour Hélène;

    je suis du Maroc et je poursuis un master en Développement  Stratégique des Ressources Humaines avec l'Université de Lorraines et j'ai eu la chance de choisir votre livre "du ketchup dans les veines- partiques managériales et illusions" dans le cadre du projet fiche de lecture.

    je vous confirme que que j'ai trouvé dans votre analyse une autre façon de voir les choses et ça m'a beaucoup aidé dans mon style de management puisque je suis responsable régional d'une banque au Maroc

    ce livre m'a poussé de chercher dans tous vos travaux de recherche. vous avez un raisonnement trés avancé. En commençant la lecture de ce livre, il m'a été difficile de de le laisser sans arriver à la dérniére page.

    Vous êtes excellente 

    Trés bonne journée

    1. Bonjour,

      Je vous remercie infiniment d'avoir pris le temps de m'écrire ce message. Votre retour me fait très plaisir.

      Très bonne continuation à vous,

      Hélène

  3. Bonsoir Hélène,

    Cet article est très riche et "prêt à l'emploi". Effectivement, comme le dit votre étudiant, nous pouvons déplorer la méconnaissance des nombreux enseignants des méthodes d'apprentissage et des différenciations à mettre en place pour que chaque apprenant y trouve son compte.

    Merci.

     

     

    1. Bonjour Céline,

      Oui, mais il en existe aussi beaucoup (comme vous) qui s'y intéressent et font tout ce qui est possible pour en faire bénéficier leurs élèves. Et ça, c'est drôlement encourageant !

      A bientôt,

      Hélène

  4. chère hélène,

    je suis si heureuse d'avoir eu connaisance de votre article, de l'avoir lu et de l'avoir partagé.

    j'anime la vie étudiante depuis février 2014 dans une ecole publique de l'enseignement supérieur. J'avais une approche très personnelle de l'accompagnement que je pouvais proposer aux étudiants en responsabilité associative. Je voulais être avant tout à leur écoute pour pouvoir mieux répondre à leur envie, leurd onner des clefs, des pistes de reflexion et des modèles de développement peu enseignés dans un institut d'études politiques. tout ce que j'ai lu sur cet article m'a conforté dans ma démarche et me permet d'approfondir l'an prochain.

    merci pour votre travail, je le partage avec joie.

     

     

  5. Bonjour

    Merci à vous pour cet article détaillé qui valorise la théorie d'Howard Gardner.

    Je suis coordonnateur pédagogique dans un collège de Roubaix, où nous développons un projet, soutenu par l'Académie de Lille, autour des Intelligences Multiples. Ainsi pour impulser, accompagner et développer une réflexion sur les Intelligences Multiples, j'ai engagé un travail de curation dans ce domaine :

    http://www.scoop.it/t/intelligences-multiples

    qui vient également en complément de mon action de formateur.

    Le collège a reçu en avril 2015 à la Journée de l'innovation du Ministère de l'Education Nationale le Prix de l'innovation et du développement professionnel.

    Très cordialement

    Lucas Gruez

    1. Bonjour,

      Accepteriez-vous de proposer un article que je pourrai diffuser sur mon blog pour parler de votre projet ?

      A bientôt,

      Hélène

    1. Bonjour,

      Votre sujet va dépendre de votre stage. Où allez-vous le faire ? Quelles vont être vos missions ? Quelles difficultés allez-vous rencontrer ? Comment allez-vous les dépasser ? Quelles questions allez-vous vous poser ?

      Il me semble compliqué de déterminer un sujet avant d’avoir commencer. Il faut que vous vous laissiez un peu surprendre. Prenez soin de rédiger un journal dans lequel vous évoquerez chaque soir ce que vous avez fait pendant la journée, ce qui s’est passé et quelles sont les questions ou les observations qui en a découlé. Votre sujet se dessinera petit à petit.

      A bientôt,
      Hélène

    1. Bonjour,

      Je vous remercie pour ces références. Il me paraît effectivement essentiel de toujours remettre son ouvrage sur la table et de garder un regard critique sur ses pratiques (je viens donc de passer une heure à lire sur l’ouvrage que vous citez. Il se trouve également des critiques des critiques de Normand Baillargeon).

      Juste une précision : Howard Gardner a mené une recherche en redéfinissant la notion d’intelligence. Son travail a surtout consisté à identifier les compétences correspondant à se définition et à les classer. Toutes les pratiques pédagogiques qui en ont découlé ne sont pas de son fait. Or, c’est de pratiques pédagogiques que parle Baillargeon. Pour ma part, je trouve cette approche (et la manière de l’utiliser que je décris dans l’article) redoutablement efficace pour atteindre l’objectif que je me suis fixé : redonner confiance aux étudiants et leur donner envie d’explorer différentes stratégies d’apprentissage.

      Depuis que je diversifie mes pratiques d’enseignement, les étudiants sont plus attentifs, plus impliqués, plus concernés. Mais je m’appuie sur toute une palette de recherches, méthodes et références, et pas uniquement sur celle-ci.

      Merci encore pour votre contribution. Comme vous pouvez le constater, elle m’a amenée à réfléchir.

      A bientôt,
      Hélène

  6. J’ai eu la même démarche avec des ingénieurs de première année en Algérie mais nos impératifs étaient le domaine de l’ingénieur uniquement (entre le fos -professionnel- et fou – universitaire) dans un canevas répétitif de français général sans le côté culturel; sociologique, psychologique… Sur le plan pédagogique , intégrer l’ensemble des apprenants et conseiller à ceux qui rencontrent des difficultés de langue une démarche de prise en charge bien personnelle .

  7. Je suis depuis près de 2 ans les discussions du groupe. Je suis originaire de la Côte d’Ivoire et j’ai immigré en Ontario depuis 2 ans et demi. Je viens de terminer ma formation en enseignement et le sujet des intelligences multiples m’interpelle.
    Au cours de ma formation, l’accent a été mis sur le fait que l’enseignant doit connaitre tous ses élèves afin d’adapter son enseignement au profil du groupe classe. Car chaque élève a son style d’apprentissage et dès le début de l’année, l’enseignant doit découvrir le ou les types d’intelligence de chacun de ses élèves afin d’ajuster son enseignement à l’intérêt et aux besoins de chacun. L’enseignant doit différencier dans le contenu, dans le processus et dans le produit: c’est la différenciation pédagogique qui n’existait pas dans mon vocabulaire d’enseignant auparavant. Connaitre le profil de ses élèves permet de les regrouper ou de les faire travailler selon leurs types d’intelligence. Par exemple, tel groupe présentera ses résultats sous forme de texte, tel autre réalisera une vidéo, tel autre un dépliant, une affiche, etc et cela en tenant compte de leurs aptitudes naturelles; les résultats sont très édifiants! Cette variété dans les stratégies d’enseignement et apprentissage est une richesse à côté de laquelle on passerait sinon. Plusieurs tests existent comme mentionné pour déterminer le profil de sa classe.
    Je remercie les auteurs et animateurs de ce site grâce auquel j’apprends énormément. C’est mon 1er commentaire et j’espère qu’il respecte les normes.

    1. Bonjour,
      Je vous remercie d’avoir partagé votre témoignage.
      Vos él!ves ont bien de la chance d’avoir un enseignant qui se préoccupe autant de leur bien-être à l’école. J’ajouterais pour ma part qu’il est également important qu’ils apprennent à s’adapter lorsque la méthode d’enseignement qui leur est proposée n’est pas d’emblée celle qui leur conviendrait le mieux.
      A bientôt,
      Hélène

  8. Un grand merci à vous pour avoir partagé cet article avec nous il me hâte de de faire cet atelier avec mes étudiants comme vous le dites si bien c’est une excellente façon de leur redonner confiance en eux. Mais je ne retrouve pas le schéma dont vous parlez.
    Encore merci pour ce précieux cadeau.

      1. merci tous le monde pouvez vouz m'indeque brevement les principe pédagogique de la readaptation professionnel sur mon ficebook(brahim ahnouch ahnouch)merci davence

         

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *