Booster sa mémoire de Tony BUZAN

 
 

Présentation du livre : Votre mémoire est-elle aussi performante et fiable que vous le souhaiteriez ? La révision d’examens a-t-elle toujours constitué pour vous une épreuve fastidieuse et pénible ? Cet ouvrage va vous apprendre à mémoriser de la manière la plus agréable qui soit. Et attention, il paraît qu’il est facile d’y prendre goût !

Intérêts du livre :

– Comme pour tous les livres de Tony BUZAN,  la présentation est claire, et les arguments étayés par des exemples concrets et des résultats de recherches scientifiques.

– Les méthodes sont efficaces et concrètes.

– De nombreux exercices émaillent la lecture.

Limites du livre : autant les moyens mnémotechniques découverts par les Grecs sont facilement praticables, autant la maîtrise du "grand système" et du "SEM" demandent davantage d'entraînement. Mais les efforts à fournir sont à la mesure des résultats promis.

 

1-    Une histoire dont vous vous souviendrez toute votre vie

Fasciné par la mémoire exceptionnelle de son professeur d’anglais de première année d’université, un étudiant n’a eu de cesse de dévorer tous les livres sur la mémoire, l’apprentissage, la créativité et le cerveau humain qui lui sont tombés sous la main.
Cet entrain, qu’il a gardé ensuite dans le cadre de nombreux travaux de recherche, lui a permis de créer de nouveaux systèmes de mémorisation, même supérieurs à ceux de son professeur. Le premier de ces systèmes a été le Mind map (dont vous trouverez une présentation ici). Le deuxième est le Super Matrix Memory Système, ou SEM, qui est présenté dans ce livre.
L’étudiant fasciné par le pouvoir de mémorisation de son professeur : c’est Tony Buzan, l’auteur de ce livre.

 

2-    Booster sa mémoire : mode d’emploi

Vous pensez que certaines prouesses de la mémoire vous sont inaccessibles ?
Il faut d’abord que vous preniez conscience de votre potentiel.
Les grands génies de la mémoire ont un cerveau identique au vôtre. La différence est qu’ils savent s’en servir. Mais c’est ce que ce livre se propose de vous enseigner.

 

3-    Parce que votre mémoire peut fonctionner mieux : simple et efficace, le système des liaisons

Commençons par vous prouver que votre mémoire est bien meilleure que vous ne le pensez. Pour ce faire, acceptez de vous prêter au jeu suivant :
–    Ecrivez le nom de toutes les planètes de notre système solaire
–    Classez-les de la plus proche du soleil à la plus éloignée
–    Comptabilisez un point lorsque le nom de la planète et son rang sont exacts à partir de la correction ci-dessous :
1)    Mercure
2)    Vénus
3)    Terre
4)    Mars
5)    Jupiter
6)    Saturne
7)    Uranus
8)    Neptune
9)    Pluton

Ne vous découragez pas si vous n’avez obtenu que 1 ou 2 points seulement : c’est le score que la grande majorité d’entre nous obtient.
Maintenant, afin de vous souvenir pour toute votre vie de ces neuf planètes, vous allez vous servir d’un système de liaisons et de votre imagination pour créer une histoire fantastique qui assurera le lien.

Exemple :
Un superbe SOLEIL a près de lui un petit thermomètre au MERCURE. Le soleil a si chaud que le thermomètre éclate et que les petites billes de métal liquide roulent devant vous.

Curieuse et amusée, une petite jeune femme que vous imaginez belle, voluptueuse et dégageant un doux parfum vient vers vous. Et comment s’appelle cette jolie déesse ? VENUS !

Vénus joue, s’amuse avec les billes de mercure. Elle prend forme devant vous et finalement lance au loin l’une des billes de mercure qui atterrit avec un « boum » retentissant au milieu de votre jardin : sur TERRE.

Mais la bille est légère et de votre jardin, elle rebondit dans celui de votre voisin. Votre voisin est petit, colérique et hargneux. Et qui est le dieu de la guerre ? MARS.

Mars est prêt à bondir sur vous pour vous terrasser. Mais il est stoppé dans son élan par un géant tellement grand et puissant qu’il en fait trembler toute la terre autour de vous. Vous levez les yeux vers ce géant qui est aussi votre meilleur ami : une mèche de ses cheveux glisse sur son front, formant le « J » de JUPITER : le roi des dieux.

Sur le tee-shirt de Jupiter, vous apercevez le mot SUN (soleil en anglais), qui forme le début des noms des trois planètes suivantes : SATURNE, URANUS et NEPTUNE.

Jupiter rit à gorge déployée. A ses pieds accourt le petit chien de Walt Disney : PLUTO(N).

Vous souvenez-vous maintenant de cette histoire…et du nom et de l’ordre des planètes de notre système solaire ?

Si le cerveau reçoit des données qu’il oublie rapidement ou qui deviennent confuses, alors il rejette aussi les autres informations portant sur le même sujet.
A l’inverse, si le cerveau reçoit les informations dans une matrice organisée, chaque nouvel élément est automatiquement relié aux autres informations existantes. Ainsi, plus vous savez, plus vous vous souvenez et plus il vous est facile et automatique d’apprendre davantage.
Une fois que vous aurez procuré à votre mémoire des matrices de base, elle continuera de leur associer de nouvelles informations sans effort conscient de votre part.

 

4-    La mémoire : principes et techniques

Comment le cerveau permet-il l’oubli d’informations parfois cruciales comme la place où vous avez garé votre voiture ou l’endroit où vous avez déposé vos clés ?

Les Grecs de l’Antiquité sont les premiers à avoir découvert des techniques de mémorisation pratiques reproductibles par tout un chacun pour améliorer ses performances dans le domaine.
Leur plus grande découverte est la suivante : la mémoire fonctionne par ASSOCIATIONS, autrement dit en reliant les choses entre elles.

Par exemple : à peine évoquez-vous le mot « pomme » que votre cerveau réactive toutes les informations qui sont associées à ce mot dans votre esprit (informations sensorielles, souvenirs vécus, connaissances diverses…).
La deuxième découverte des Grecs est que pour se souvenir de quelque chose, il faut que ce soit une IMAGE merveilleuse et multidimensionnelle.

Enfin, le troisième pilier de la mémoire découvert par les Grecs est la LOCALISATION. Le souvenir doit être rangé à une place particulière.

Pour mémoriser au mieux les informations, il faut que votre cerveau soit organisé comme le serait une bibliothèque.
Dans son ouvrage Une tête bien faite, Tony Buzan a présenté le Smashin’scope, un acronyme qui permet de retrouver facilement les 12 techniques de mémorisation qui permettent d’aider votre mémoire en matière d’associations, d’images et de localisations.

1)    Sensualité : nous nous souvenons mieux des informations qui sont rattachées à des informations sensorielles multiples (goût, odorat, vue, toucher, ouïe…).
2)    Mouvement : il s’agit de la mémoire dite « kinesthésique ». Nous conservons également le souvenir des gestes que nous effectuons.
3)    Association : la mémoire fonctionne par liens et associations. Plus nous avons d’informations stockées en mémoire, plus nous avons de possibilités de faire des liens avec de nouvelles et donc d’augmenter notre pouvoir de mémorisation.
4)    Sexualité : un sujet dont nous nous souvenons tout particulièrement.
5)    Humour : nous avons tendance à mieux nous souvenir des informations transmises avec humour.
6)    Imagination : lorsque nous faisons preuve d’imagination, nous nous approprions les informations d’une manière qui nous permet d’exploiter notre personnalité, ce qui favorise la mémorisation.
7)    Nombre : associer une information à un nombre augmente le degré de mémorisation de l’information.
8)    Symbole : remplacer une information par un symbole favorise également sa mémorisation.
9)    Couleur : les couleurs associées aux informations attirent l’œil et permettent de hiérarchiser les données à retenir.
10)    Ordre : il s’agit d’ordonner les informations selon une certaine logique.
11)    Positif : nous avons tendance à mieux nous souvenir de choses agréables.
12)    Exagération : le fait d’exagérer une information nous amène à mieux nous en souvenir.

Repensez maintenant à l’histoire des planètes : vous verrez qu’elle fait intervenir les 12 techniques présentées ci-dessus, et respectent les trois principes qui leur sont inhérents : les associations, les images et la localisation.

Ce que les Grecs avaient découvert de manière pratique a été aujourd’hui confirmé scientifiquement.
Il est essentiel de prendre conscience que la mémoire et la créativité fonctionnent de concert. Améliorer vos compétences dans l’une et vous améliorerez vos compétences dans l’autre.

Attention : les systèmes de mémorisation ne sont pas des « trucs ». Plus les méthodes mnémotechniques sont pratiquées, plus la mémoire naturelle et normale se développe.

 

5-    Le grand système

Le code secret qui va vous être présenté est celui qui était utilisé par le professeur présenté au chapitre 1, qui était capable de se souvenir des noms, prénoms, adresse et numéro de téléphone des 200 étudiants de première année qu’il avait dans son cours.
Le « grand système » a été conçu au milieu du 17ème siècle par Stanislas Mink von Wennsshein. Son objectif était de permettre la conversion des chiffres en lettres et des lettres en chiffres.

Voici le code :
0 = s, z, ç
1 = d, t
2 = n
3= m
4 = r
5= l
6 = j, g, dj, ch
7 = k, q, cu, tch, gu
8 = f, v
9 = b, p

Moyens mnémotechniques pour retenir le code :
0 = z ou s est le premier son de zéro, o en est la dernière lettre
1 = d et t comportent un seul trait vertical
2 = n a deux traits verticaux
3 = m a trois traits verticaux
4 = r est la quatrième lettre du mot quart
5 = L correspond à 50 en chiffres romains, ou bien la lettre correspond au pouce lorsque les cinq doigts de la main sont ouverts
6 = le « j » est l’image dans le miroir de 6
7 = le K comporte deux 7 symétriques
8 = le « f » écrit à la main possède deux boucles comme le 8
9 = b et p sont des images miroir du 9

Familiarisez-vous avec ce code

L’idée est ensuite de trouver des mots très simples au moyen des consonnes appartenant au code : le nombre 11 donne par exemple « dada » et le nombre 43 donne « rame ».

Le grand système vous permet :
–     de retenir des dates, des numéros de téléphone ou des codes en les transformant en mots significatifs.
–    de générer 100 images clés auxquelles vous pouvez associer 100 éléments que vous souhaitez mémoriser. Puis, vous pouvez sauter le pas jusqu’à 1000, 10 000 et plus.

Dans un premier tableau, Tony BUZAN propose de mémoriser des mots pours les nombres allant de 0 à 99.
Le chiffre 0 correspond au seau, le chiffre 1 au mot dé, le chiffre 2 au mot nez, etc.

Comment vous souvenir par exemple de votre liste de courses ? Grâce à l’ordre, aux associations et à votre imagination :
1-    Dé/banane : imaginez-vous jouer aux dés dont les faces figurent une, deux, trois, etc. bananes.
2-    Nez/cirage : imaginez-vous en train de sentir l’odeur très forte d’une boîte de cirage avec votre nez que vous aurez doublé de volume dans votre tête.
3-    Mât/dentifrice : à vous !
4-    Rat/bol
5-    La/patates
6-    Jeu/farine
7-    Etc.

Plus vous inventerez des images exagérées, mieux vous les mémoriserez.  Ensuite, demandez à quelqu’un de vous tester. Un oubli ? Revenez à votre article, cherchez le point faible de votre image inventée et donnez plus de force à votre association.
Pendant les deux ou trois prochains jours, amusez-vous avez le grand système et renforcez vos images-clés.

 

6-    SEM : la technique de mémorisation globale

Vous êtes maintenant au point concernant les 100 images de votre tableau. Mais votre cerveau va-t-il être en mesure de retenir aussi facilement 1000 voire 10 000 images de ce type ? L’expérience comme la recherche montrent que oui.

Les expériences montrent que la capacité de la mémoire en reconnaissance d’images est pratiquement sans limite.

La matrice SEM permet, par l’utilisation du même principe, d’étendre de 100 à 10 000 le nombre d’éléments à retenir et ce, aussi vite que vous pouvez les visualiser.
Pour créer la liste de 1000 : répétez la première centaine avec différentes choses relevant de votre sens visuel.
Pour passer à 10 000 : réutilisez la même centaine, et faites intervenir successivement chacun de vos sens : vue, ouïe, odorat, goût, toucher, actions, mammifères, oiseaux, arc-en-ciel et système solaire.

Faites appel à chacun de vos sens pour produire les évocations mentales appropriées.
Vous pourrez ainsi procéder de la façon suivante :
–    101 pourrait être un grand dinosaure coiffé d’un gros dé à coudre.
–    150 pourrait être un petit dinosaure en train d’essayer de nouer ses lacets.
–    102 pourrait être le Concorde à l’atterrissage, pointant son long nez vers le bas.
–    796 pourrait être le Concorde dissimulé sous une grand bâche.

Il vous faut créer des images pour chaque case du tableau, en insistant bien sur les sens sollicités.
Plus vous ajouterez de listes à votre matrice, plus vous augmenterez la possibilité d’un apprentissage automatique.
Les chapitres suivants présentent plusieurs grandes listes qui, comme celle des planètes, sont supposées être apprises une fois pour toute, mais que l’on oublie le plus souvent. La matrice SEM va vous aider à les mémoriser facilement.

 

7-    Mémoriser une vie : l’histoire de Funes

Ce récit rapporte l’histoire d’un homme à la mémoire stupéfiante.

 

8-    Les peintres

Si vous apprenez le nom, le pays d’origine, la date de naissance et de mort, ainsi qu’une œuvre célèbre de différents grands peintres, vous vous mettrez en situation, comme pour les planètes, d’en apprendre toujours et automatiquement plus sur eux tout au long de votre vie.

Exemple : Léonard de Vinci (1452-1519), la « Vierge au rocher », peintre de la Renaissance d’origine italienne.
–    Imaginez-le assis dans un beau vallon devant son chevalet
–    Il peint à la perfection sur une grande toile en sifflotant un air d’opéra italien (1000=sifflotement)
–    Un enfant est assis à côté de lui (=renaissance)
–    Un gros rocher est perceptible au loin, derrière lequel est cachée une belle jeune fille
–    1452 = Renait Le Naturalisme
–    1519 = Léonard Décède Pourtant

Comme pour les 11 chapitres qui suivent, l’auteur propose ensuite une liste d’informations en lien avec le thème qu’il s’agit de mémoriser à l’aide du SEM, comme dans l’exemple précédent.

 

9-    Les compositeurs

Les peintres enregistrent l’histoire de l’humanité sur le plan visuel, les compositeurs le font sur le plan auditif et musical.

 

10-    Les écrivains de langue anglaise

Les progrès de votre culture s’accompagneront automatiquement de progrès dans votre rapidité d’apprentissage et se traduiront par plus de plaisir dans la littérature et dans votre vie.

 

11-    Les 20 plus grands génies de tous les temps

Le génie consiste en un certain nombre de qualités mentales que l’on sait mesurer et qui peuvent être entretenues et développées.
Parmi ces qualités, nous pouvons citer :
–    La vision
–    Le désir
–    La foi
–    L’engagement
–    L’organisation
–    L’aptitude à apprendre de ses erreurs
–    La connaissance de son sujet
–    La culture mentale
–    L’imagination
–    Une attitude positive
–    L’autosuggestion
–    L’intuition
–    Un environnement de « cerveaux » bien réels (amis, conseillers proches…)
–    Un environnement de « cerveaux » imaginaires (héros, héroïnes et autres modèles…)
–    La confiance
–    L’honnêteté
–    Le courage d’affronter ses peurs
–    La créativité
–    La souplesse
–    L’amour de la tâche
–    L’énergie physique
–    Etc.

 

12-    Shakespeare : théâtre complet

Un simple aperçu des intrigues et des personnages de ce grand dramaturge vous aidera à mieux comprendre beaucoup d’autres œuvres littéraires.

Une bonne utilisation du SEM consiste à dédier à chaque œuvre de Shakespeare une zone spécifique, puis à mémoriser l’intrigue et les personnages au fur et à mesure que vous verrez ou entendrez l’une de ses pièces.

Organisation des œuvres selon différents critères, afin de les classer et ainsi de mieux les mémoriser :
–    Liste des pièces par ordre chronologique
–    Les pièces grecques (Périclès, Imon d’Athènes, Troïlus et Cressida)
–    Les pièces romaines (Coriolan, Antoine et Cléopâtre, Titus Andronicus)
–    Les drames historiques (La vie et la mort du roi Jean, La tragédie du roi Richard II, Henry IV première et seconde partie, La vie du roi henry V, Henry VI première, deuxième et troisième parties, La tragédie du roi Richard III, L’histoire illustre de la vie du roi Henry VIII)
–    Les tragédies (Macbeth, Othello, le Maure de Venise, Le roi Lear, Hamlet, prince du Danemark)
–    Les comédies (La comédies des erreurs, La mégère apprivoisée, Les deux gentilshommes de Vérone, Peines d’amour perdues, Le songe d’une nuit d’été, Beaucoup de bruit pour rien, Comme il vous plaira, Les joyeuses commères de Windsor, La nuit des rois ou ce que vous voudrez, Tout est bien qui finit bien)
–    Les pièces morales (Roméo et Juliette, La marchand de Venise, Mesure pour mesure)
–    Les dernières pièces (Cymbeline, roi de Grande-Bretagne, Le conte d’hiver, La tempête)

 

13-    Vocabulaire : préfixe, suffixe et racine

Le maniement du vocabulaire est, de toutes les capacités de l’esprit, celle qui est le plus lié au succès personnel en général.
Il existe un moyen facile de passer peu de temps à mémoriser du vocabulaire pour un résultat maximum : se focaliser sur les préfixes, les suffixes et les racines.
Il s’agit de les mémoriser à l’aide du SEM.

 

14-    Les langues étrangères

Le langage parlé se réduit pour 50% à une centaine de mots.
Dans ce chapitre sont compilés les 100 mots de base des 7 langues suivantes : italien, anglais, allemand, espagnol, russe, chinois et japonais.

 

15-    Les Etats et leurs capitales

Seule une personne sur un million dans le monde est à même de citer tous les Etats et leurs capitales.

 

16-    Les rois et reines d’Angleterre

Pour celui ou celle qui s’intéresse à l’histoire d’un pays, connaître combien de temps a régné tel souverain ou gouverné tel chef d’Etat constitue une excellente matrice de base pour y associer d’autres connaissances littéraires, sociales, etc.

 

17-    Les muscles de notre corps

Connaître le nom de vos muscles vous permettra de mieux comprendre et apprécier l’extraordinaire complexité de votre corps.

 

18-    Les éléments chimiques

Nous-mêmes, notre planète, notre système solaire, notre univers, tout est composé à partir de 105 éléments chimiques de base.

 

19-    Le système solaire

 

20-    Mémorisez votre vie : votre mémoire et votre avenir

Si vous souhaitez vous souvenir sans difficulté des éléments importants de votre vie passée, présente et future, le système SEM vous permettra de la faire sans difficulté.

 

Conclusion
Au-delà de son aspect quelque peu « compilatoire », qui renverrait ce programme de mémorisation à un moyen un peu vain de se souvenir d’une foultitude d’informations juste pour les connaître, je crois qu’il faut voir dans le projet que nous propose Tony BUZAN un formidable outil au service de nos capacités à réfléchir et comprendre le monde.

Réfléchir consiste à mettre en relation un problème présent avec des évoqués mémorisés. Face à un problème de calcul, une dissertation à écrire ou une question de grammaire, nous recherchons dans notre mémoire les connaissances et outils à même de nous aider à trouver une réponse.
De fait, plus nos connaissances seront précises et étayées, mais également et surtout triées, hiérarchisées et organisées, plus notre capacité à réfléchir sera importante.

Comprendre consiste par ailleurs à se questionner et rechercher des réponses. Les 5 questions de la compréhension, face à une connaissance à appréhender, peuvent se décliner de la manière suivante : c’est quoi ? A quoi ça sert ? Comment s’en sert-on ? D’où cette connaissance vient-elle ? Avec quelles autres connaissances pouvons-nous la mettre en relation ?

Mémoriser, c’est aussi « donner du sens » aux informations que l’on souhaite retenir, leur donner une forme, produire des images, les localiser et les mettre en perspective. Compréhension et mémorisation sont donc intimement liées.
Maîtriser le SEM suppose de l’entraînement. Mais voir continuellement ensuite ses capacités à mémoriser, comprendre et réfléchir se développer est incontestablement une victoire à la mesure des efforts fournis.

Si vous souhaitez acheter ce livre, vous pouvez cliquer sur le lien suivant :

 

4 thoughts on “Booster sa mémoire de Tony BUZAN”

  1. Excellent résumé; ca me redonne envie de me (re)pencher sur les technique de memorisation que je connaissait un peu suite a la lecture de "une tete bien faite" de Tony Buzan. Merci

  2. Bonjour, sérieusement il n’y a que la première partie qui est interessante ( quand il nous montre la technique pour apprendre les planètes ) sinon la suite laisse à désirer, on sent comme ci que l’auteur voulait bourré son livre, j’ai bien fait de ne pas l’acheter.

    1. Bonjour,

      Je suis malheureusement d’accord avec vous…

      D’autres livres sont bien plus intéressants pour appréhender le fonctionnement de la mémoire. Mais je pense que certaines personnes seront bien contentes de trouver une centralisation de toutes sortes d’informations de culture générale.

      A bientôt,

      Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.