Comment planifier vos révisions ?

Pour appréhender cette question, je vous propose deux documents :

– Un schéma que j'ai conçu.

– Un texte rédigé par mon amie Laure Raffaelly-Veslin, enseignante à l'INSA de Lyon, à destination de ses étudiants.

Bon courage à tous ceux qui ont bientôt des examens à passer,

Hélène

Cliquez sur le schéma pour l'afficher en grand format

Vacances studieuses, vacances heureuses ?

Les vacances de Noël approchent. Elles sont bien souvent les plus complexes de l'année : il y a beaucoup de travail en perspective, la fin du semestre et les DS approchant, mais c'est aussi un concentré de rencontres festives avec la famille et les amis ….

Alors, comment éviter de procrastiner, d'arriver stressé à la rentrée et de ne profiter qu'à moitié des fêtes car une partie de nous culpabilise de ne rien avoir fait ou si peu ???

Ce planning, tant de fois promis et tant de fois remis, on le fait ?

Oui mais par quel bout on commence ? papier, stylo (ou ordi) et c'est parti, en essayant d'utiliser les différentes “astuces” vues lors du dernier atelier méthodologique sur la procrastination.

0.1 Temps disponible

Déjà, faisons le bilan du temps dont on dispose :

  • Au total 16 jours de vacances : faites-vous un tableau avec de la place pour chaque jour.
  • Combien de temps vont vous prendre les allers-retours ?
  • Allez-vous dans de la famille, chez des amis ? Quand, combien de temps ? aurez-vous la place, la motivation, le temps de travailler hors de chez vous ?
  • Y aura-t-il des invités chez vous ? Cela va-t-il vous empécher de travailler ces jours-là ?
  • Quels sont les rendez-vous festifs déjà connus ?

Indiquons déjà sur le calendrier ces plages réservées à la vie personnelle, sociale, familiale.

Il y en a peut-être encore à rajouter ? (course de cadeaux, sport, sortie, visites, grasse matinée….) Soyez le plus honnête possible : vous ne travaillerez pas le 1er janvier au matin si vous avez réveillonné la veille ; travaillerez-vous dès votre retour à la maison? Combien de temps vous faudra-t-il pour refaire vos valises ?

Vous pouvez donc visualiser sur votre calendrier les plages qui seront dédiées à votre détente et rien que pour ça, sans culpabilité de ne pas travailler et celles qui seront dédiées au travail et rien que pour ça, avec concentration et attention.

Bon maintenant que met-on dans les cases travail ?

0.2 Travail à faire

Faisons un bilan de ce qui est à faire. Pour chaque discipline, se poser ce genre de questions :

  • Y a-t-il du travail à rendre à la rentrée ?
  • De nouveaux cours à apprendre ou TD à travailler ?
  • Quelles sont les échéances en janvier ? (interros, khôlles, DS), à quelles dates ? Quel programme ?
  • Pour chaque point, où j'en suis ? Le cours est-il à apprendre, à approfondir, à réviser ? Les TD ? …

Ce bilan peut se faire en groupe à l'insa avant de partir !

Vous allez maintenant pouvoir planifier et donc découper ce que vous comptez faire pendant les vacances et ce qui sera fait au mois de janvier. Se donner ensuite des objectifs précis à découper en de petites actions dont on estime la durée.

Ex : en optique, il faut être capable de tracer l'image de n'importe quel objet à travers n'importe quel doublet. Est-ce que je sais faire tous les tracés possibles avec 1 seule lentille ? Si oui, alors je m'entraine aux doublets , si non, je prévois une plage de révision tracé avec une lentille convergente et une séance avec une divergente, etc.

Il n'y a plus qu'à remplir les cases travail avec les actions déterminées précédemment. A vous de choisir votre répartition : un peu de physique tous les jours de travail ou un jour de physique, un jour d'algèbre…. ?

0.3 Compléments

Anticipez aussi la façon dont vous allez travailler chez vous : est-ce que je peux trouver chez moi un environnement de travail satisfaisant ? A la maison, à la bibliothèque (même si elles ne sont pas des bibliothèques universitaires, les bibliothèques municipales offrent des espaces de travail au calme) ?

Vous pouvez aussi associer votre famille à ce planning en l'affichant : vous aurez ainsi l'impression de vous engager vis-à-vis d'eux sur des plages de travail et cela peut vous motiver à vous y mettre. Cela peut aussi permettre d'éviter des possibles conflits : vos parents, frères, soeurs… sauront quand il convient de vous laisser travailler et ne pas vous déranger et quand vous êtes disponibles. Cela peut éviter les remarques du style “quoi tu sors encore, mais je croyais que tu avais du travail ?” ou à l'inverse “on ne te voit pas assez, tu restes dans tes bouquins”…

Et surtout prévoir chaque jour une plage de bilan et d'auto-congratulation ! Réjouissez-vous chaque jour de pouvoir visualiser ce que vous avez réussi à faire et ce que vous avez appris (plus vous aurez découpé en petites actions, plus vous aurez de sources de satisfaction !)

Bonnes vacances !

Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *