« Le manager responsable » : mon nouveau livre !

Je vous présente aujourd’hui mon nouveau livre, qui sort en librairie en novembre prochain aux Editions les points sur les i.

 

couv le manager responsable finale

 

Ce livre est le fruit d’une incroyable aventure.

 

J’ai commencé à l’écrire il y a quatre ans, alors que je venais de démissionner de mon poste de directrice pédagogique au sein d’une école d’éducateurs. Pendant trois années, j’ai couché sur le papier le témoignage de mon expérience en tant que responsable hiérarchique, que j’ai ensuite analysée d’un point de vue critique.

 

Ce fut long, pénible et douloureux.

 

J’ai en effet vécu au sein de cette institution une expérience humaine riche et passionnante, mais qui m’a obligée à puiser au plus profond de moi-même pour garder la tête hors de l’eau.

 

Habituellement, je parle sur ce blog de tout autre chose. Quel est alors le rapport entre ce livre et nos objets de discussion réguliers (l’apprentissage, les écrits universitaires, le projet professionnel) ?

 

Eh bien, tout d’abord, j’avais envie de vous tenir au courant de mon actualité. J’ai terminé de rédiger ce livre il y a plus d’un an, et c’est le temps qu’il m’a fallu pour trouver un éditeur. Et je suis sincèrement ravie qu’Alain Guillo, de la maison d’édition Les points sur les i, me fasse confiance sur ce projet. Je tiens ici à le remercier chaleureusement.

 

Ensuite, ce livre est construit à partir d’une problématique que j’ai longuement ruminée : « Dans un contexte de crise institutionnelle, comment un responsable hiérarchique peut-il assumer sa fonction de manière responsable ? ».

 

Pour tous les étudiants actuellement plongés dans l’élaboration de leurs écrits universitaires, sachez que je me confronte encore moi-même (et régulièrement) à cette tâche difficile de devoir circonscrire un sujet, élaborer une problématique, échafauder des hypothèses, articuler ma pensée à des apports théoriques, remettre en question mes idées reçues, etc., etc., etc.

 

Enfin, l’analyse que je développe dans ce livre a pour sujet les relations hiérarchiques conflictuelles, mais dans le cadre d’une institution de formation, avec des étudiants, et cette dimension occupe une place tout à fait prépondérante dans ma réflexion. Comment être au service des personnes que l’on accompagne ? Voici une préoccupation qui demeurera toujours centrale pour moi.

 

Voici, en avant-première, le premier paragraphe de l’introduction :

 

« Je me suis longtemps plainte des travers et de l’incompétence de mes responsables. Je ne compte plus les fois où j’ai quitté une institution en me félicitant de ne plus avoir à travailler sous les ordres d’un directeur trop autoritaire, sans aucun jugement ou incapable de prendre les bonnes décisions.

 

Je me suis drapée dans mon intransigeance et ma bonne conscience pendant des années… jusqu’à ce qu’un jour, je devienne directrice moi-même, par promotion, au sein d’une institution où j’avais auparavant exercé à un niveau de responsabilité moins important.

 

Je fus alors moi aussi accusée d’inconscience, d’abus de pouvoir, d’ambitions purement individualistes et de calculs gestionnaires. Du jour au lendemain, on m’évita dans les couloirs, on m’accusa d’avoir les dents qui rayaient le parquet et de gérer l’équipe avec indifférence et mépris. J’eus donc à coeur d’y comprendre quelque chose. »

 

Hélène WEBER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.