Témoignage : choisissez l’orientation qui vous correspond pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté

Enseignante en école d'ingénieurs, j'accompagne les étudiants de première année dans l'acquisition d'une méthode de travail adaptée aux études supérieures et je les aide à approfondir leur projet professionnel.

Au début de l'année, je passe du temps à échanger avec eux concernant leurs envies, leurs doutes et leurs inquiétudes. Ont-ils choisi l'orientation qui leur correspond ? Ont-ils les ressources nécessaires pour mener leur projet (intelligence, organisation, motivation…) ? Vont-ils être en mesure de les exploiter efficacement ? Vont-ils avoir la patience et la détermination requises pour dépasser leurs difficultés ?

Souvent, accepter de se poser ces différentes questions et construire progressivement des réponses adaptées prend du temps. Et c'est normal.

Un étudiant que j'ai eu en cours il y a deux ans m'a envoyé un message pour me dire où il en était de son parcours. Il arrive régulièrement que des internautes me demandent davantage de témoignages et d'exemples d'étudiants qui ont rencontré des difficultés au cours de leur cursus, mais qui sont finalement parvenus à trouver leur voie.

En voici un exemple que je trouve très inspirant. Je remercie chameureusement P. d'avoir accepté que je partage son message avec vous.

S'il vous plaît, n'hésitez pas à le lui dire dans un commentaire si vous vous êtes senti concerné ou intéressé par son expérience.

 

Voici le message qu'il m'a envoyé :

 

Bonsoir Madame,

 
Je sais pas si vous vous souvenez de moi. Je m'appelle P., j'étais votre étudiant en 2011/2012 et je me suis fait exclure de l'école à cause de mes résultats (qui étaient dus essentiellement à mon absentéisme et à mon investissement dans l'associatif).
 
Je vous écrit pour vous donner des nouvelles en premier lieu.
 
Après mon exclusion, mon père est venu me chercher de force à T. (je suis originaire de Toulouse). Je me suis mis alors à chercher une formation pour l'année suivante. Toutes les prépas me refusaient, j'ai donc fini dans un IUT en Réseaux et Télécommunications.
 
J'ai majoré au premier semestre puis je suis resté second le reste du temps.
 
Je me suis régalé tout au long de ces deux années : un bonheur pur à étudier des matières qui me plaisaient et qui m'intéressaient au plus haut point.
 
Après cela, j'ai voulu poursuivre mes études et atteindre mon but d'origine : devenir ingénieur.
 
J'ai pour cela postulé dans plusieurs écoles de différentes renommées (enseeiht, mines d'alès, télécom bretagne, supélec, télécom Paristech). Il se trouve qu'aujourd'hui après de nombreux efforts, un dossier, quatre concours écrits, un oral et un entretien, j'ai intégré Télécom ParisTech en cursus par apprentissage :  une des écoles les plus prestigieuses de France et dont les domaines correspondent parfaitement à mon projet personnel et professionnel.
 
Je ne vous cache pas qu'après un mois de rentrée, je ne réalise toujours pas tout à fait que j'ai réussi, car je n'espérais même pas réussir les écrits.
 
Je vous écrit donc aussi pour témoigner qu'après une exclusion, tout est possible et que l'on peut très bien rebondir.
 
Si vous croisez d'autres personnes dans mon cas, vous pouvez leur donner mon exemple.
 
Et enfin, je voulais vous remercier car vous avez été la seule adulte à l'époque où j'allais mal à avoir engagé un dialogue avec moi et à m'écouter et me prendre au sérieux, ce que l'administration n'a pas fait.
 
Je vous remercie très sérieusement car vous m'avez dit de faire ce qui me plaisait et ce que je souhaitais si c'est ce qui me correspondait, à savoir un IUT malgré le fait que mon père me voulait en classe préparatoire. Vous aviez foi en moi, confiance et vous m'écoutiez.
 
Voilà tout.
 
Merci encore !
 
Cordialement, 
P.

4 thoughts on “Témoignage : choisissez l’orientation qui vous correspond pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté”

    1. Bonjour,

      Il est effectivement fréquent dans ma pratique que des étudiants réfléchissent sérieusement à leur projet dès lors qu’ils sont en échec. Leurs difficultés scolaires deviennent une opportunité de prendre le temps d’approfondir leurs aspirations, de découvrir leurs talents et de construire ainsi un projet qui a du sens, qui les stimule et qui les remet donc sur le chemin de la réussite.

      A bientôt,

      Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.