Comment aider les étudiants à mémoriser plus efficacement ?

Pourquoi les étudiants oublient-ils ce qu'ils apprennent ?

Comment les amener à prendre conscience du processus d'oubli ?

Quelles techniques de travail concrètes peuvent-ils adopter pour fixer leurs connaissances sur le long terme ?

C'est à ces différentes questions que je me propose de répondre dans ce nouvel atelier (si votre navigateur ne vous permet de visionner la vidéo ci-dessous, essayez la version ytoutube juste en-dessous) :

 

Je me suis également filmée (grande première !) pour rendre mes explications plus claires (du moins j'espère…) :

 

 

Appropriez-vous une démarche concrète et inspirante qui (re)donnent le goût d'apprendre aux lycéens et aux étudiants 

6 thoughts on “Comment aider les étudiants à mémoriser plus efficacement ?”

  1. J'ai aujourd'hui un âge qui me permet un certain recul sur mes apprentissages. Toujours insatisfaite de ne pas en connaître davantage, je cherche en permanence à combler certaines lacunes essentielles, à mes yeux. L'anglais notamment reste le TRUC de mes rêves. J'ai donc eu la chance de pouvoir reprendre des cours d'anglais, par téléphone. 2 reflexions me viennent à l'esprit et viennent illustrer vos ateliers, Hélène. L'outil et la mémoire. Le téléphone est pour moi l'outil qui marche le mieux. C'est l'outil que je trouve le plus adapté à ma timidité, mon goût pour la communication et surtout le fait de ne pas avoir besoin de connaître mon prof. En fait je ne souhaite pas d'attachement.  Sinon je joue avec la personne à me trouver des excuses pour ne pas faire, je compte sur mon charme pour ne pas travailler. C'est très mal, je sais, mais avec l'âge j'apprends à être tolérante avec moi-même :). De plus je suis beaucoup plus concentrée par téléphone car obligée de prêter l'oreille.

    L'autre chose c'est que j'ai été étonnée de retrouver des notions que je croyais oubliés depuis la 6e. Ceci vient confirmer que l'outil et la méthode sont très personnels mais aussi qu'il faut non seulement réactiver la mémoire mais surtout ne jamais croire que c'est perdu ou dans les oubliettes. La réactivation de la mémoire apporte un plaisir formidable ! Comme les marches d'un escalier.  Une après l'autre, et on arrive en haut , comme le vélo, rien ne s'oublie vraiment !

    1. Bonjour,

      Parfois, certains navigateurs (ou connexion internet trop lente) posent problème… c’est la raison pour laquelle j’ai également partagé mes vidéos sur youtube (la deuxième est la même que le première, et la troisième est la même que la quatrième).

      A bientôt,

      Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *