Comment favoriser la réussite scolaire ?

La semaine dernière, je suis intervenue dans un lycée auprès de représentants des enseignants, des parents, des élèves et des personnels non enseignants pour les accompagner dans la conception de leur projet d'établissement.

Dans le cadre de ce groupe de travail, il s'agissait de réfléchir aux moyens de favoriser la réussite scolaire pour tous au sein de l'établissement. 

 

Pour guider le travail, j'ai réalisé quatre schémas que je souhaite partager avec vous (vous pouvez clquer dessus pour les afficher en format JPEG) :

 

apprendre

 

apprendre2

 

 

Schéma exploiter son potentiel

 

réussir 1

11 thoughts on “Comment favoriser la réussite scolaire ?”

  1. Merci Hélène,

    moi qui suis le blog depuis plusieurs mois, je retrouve les mêmes conseils, efficaces, pour redonner le goût d'apprendre aux jeunes qui peuvent parfois se sentir démotivés dans le système actuel. J'espère que des enseignants, ou d'autres acteurs au sein de l'EN lisent aussi ces articles pour que le message soit diffusé: apprendre, c'est un acte volontaire qui demande des efforts, qui demande de bien se connaître, d'être bien dans sa tête et dans son corps et dans l'idéal d'avoir un objectif clair et réaliste! Mais ce qui est très positif, c'est que tout le monde en est capable !!

    Christel F

    1. Bonjour,

      Je vous remercie pour votre commentaire encourageant et positif. 

      Etes-vous enseignante, coach, parent, autre ? 

      La question pour moi maintenant avec le groupe de parents et de professionnels que j’accompagne au sein de ce lycée est la suivante : comment faire ?

      Maintenant que nous avons posé les enjeux des difficultés à affronter, comment stimuler l’envie d’apprendre, redonner confiance, apprendre à décoder le monde, etc. ?

      De nouveaux défis en perspective !

      A bientôt,

      Hélène

      1. Bonjour Hélène

        Je suis enseignante, en dispo, car j'avais besoin d'une pause pour me former à :"qu'est-ce que c'est apprendre"?

        alors, depuis 1 an et demi, je suis des formations ,je dévore les livres ,les articles de blogs sur le sujet et 2 sentiments m'habitent:

        la "colère" car je ne comprends pas que toutes ces connaissances ne soient pas obligatoirement intégrées à la formation des profs de la maternelle à l'université. Je sais que toutes ces découvertes sont récentes mais maintenant, elles existent et leur efficacité a été prouvée. D'autres pays sont passés à l'action et ça marche!! Je ne suis pas une prof aigrie, non, mais j'ai vécu de très près la démotivation des jeunes, leur quête de sens et le désarroi de l'enseignant qui ne sait pas quoi faire…je n'avais jamais entendu parlé des profils d'apprentissages, des différentes techniques de mémorisation, des 5 gestes mentaux etc.. je pense que tous ces outils permettent d'installer une meilleure communication entre l'enseignant et les élèves car chaque rôle est redéfini et chaque acteur devient responsable de ses choix.

        "la joie" car je decouvre tous les jours des enseignants, des parents qui s'investissent , qui agissent pour que l'école soit un lieu où l'on se sent bien!

        Mais surtout,je me sens libérée car j'ai pu faire la paix avec moi-même. Personnellement, j'étais très frustrée de ne pas pouvoir aider tous mes élèves.  C'était toujours les mêmes qui réussissaient, toujours les mêmes qui ne comprenaient pas même quand je réexpliquais! alors, sûrement pour se protéger soi-même, on en conclut: il y a ceux qui travaillent, et ceux qui ne font rien, ils n'essaient même pas! et, hop,  on écrit : "peut mieux faire" sur le bulletin,ou " doit s'investir davantage", et on continue!!! puis, un jour, ça ne va plus et on se dit; et si c'était toi le problème? et si, c'était toi qui ne savais pas bien enseigner? je vous épargne la suite des évènements…

        1 an et demi plus tard: maintenant, je sais!  je n'enseignais que pour 1 partie des élèves, les auditifs, comme moi! je suppose maintenant que tous les bons élèves de mes classes étaient de ce même profil. Et puis rentrent aussi en compte les intelligences multiples, les styles d'apprentissages!! bref, je mets des MOTS sur ce qui m'a frustré pendant des années! ça fait du bien!!!

        Aujourd'hui, je suis optimiste et avide d'apprendre encore et encore !! Je ne sais pas si je retournerai en classe mais je sais que la réussite est possible, pour tout le monde!!

        merci pour votre blog, merci pour votre partage et bravo pour votre travail! continuez!

        Christel

         

        1. Bonjour,

          Merci pour votre réponse.

          Ce serait vraiment dommage que les élèves ne profitent pas de toutes vos découvertes !

          Je trouve passionnante la manière dont vous avez trouvé les moyens de redonner du sens aux difficultés de terrain que vous avez rencontrées. Mettre des mots sur les problèmes permet bien souvent de redonner de la force et de l’énergie pour les affronter à nouveau.

          A bientôt,

          Hélène

  2. Bonjour,

    J'ai découvert votre mi à fin de l'an dernier dans le cadre d'une démarche d'auto-formation après avoir découvert "Une tête Bien faite de Tony Buzan" ainsi que ses livres sur la Mémoire et les MindMaps. (objectifs étant d'aider mes filles au niveau personnel, et de retrouver de la motivation, productivité, efficacité, etc dans le cadre professionnel.)

    Comme d'habitude un article intéressant. Ayant un peu parcouru votre site depuis un moment (je n'ai pas encore tout lu, loin de là ^^) j'aurais pensé que c'est une répétition d'information de vos autres articles mais en lisant on apprécie les rappels mais surtout l'articulation des notions et idées. La mise en oeuvre est en effet le défit. Ayant voulu "apprendre à apprendre" à ma fille de 8 ans, je comprends tout à fait. De plus, il y a aussi une adaptation à faire en fonction du public cible…

    oh là j'écris un roman là, je résume ce que je voulais dire: Merci ce blog, pour ce que vous faites et des réflexions & solutions que cela apporte ou aide à trouver.

    SteveA.

  3. Bonjour Hélène Merci pour les pépites dont vous nous faites cadeau .Organisez vous des stages pour des élèves qui vont rentrer au lycée ?Mes petits .enfants vont rentrer en seconde à la rentrée 2015 et ne savent pas travailler….Ils sont encore dans le vite fait je me débarasse.En tant que grand -mère je ne peux pas les aider ,ils ne me croient pas.Je leur offrirai bien un stage avec vous si vous en faites .Je vous remercie pour la suite

     

    1. Bonjour,

      Je vous remercie pour votre confiance. Vos petits enfants ont bien de la chance que vous vous préoccupiez d’eux de cette façon.

      De mon côté, je n’organise que des stages à destination des professionnels. Par contre, sur mon site heleneweber.org, j’indique une liste de professionnels que je connais et qui assurent des stages avec des élèves de lycée et des étudiants sur les thématiques que vous recherchez (rubrique « étudiants »).

      A bientôt,

      Hélène

  4. Encore un article très intéressant qui sait nous redonner confiance au moment où on en a besoin !  Vos schémas résument de manière très juste les aspects sur lesquelles ils faut travailler pour réussir et la manière de le faire. En tant qu'étudiante, je trouve que vous posez les vraies questions , cela nous met sur la bonne voie et nous empêche de nous perdre. Merci beaucoup Hélène !

  5. Helène, je suis ravie que vous me donniez l'occasion de vous donner une idée. Pourquoi ? simplement parce que j'ai l'impression parfois d'être une pie ! oui une pie voleuse 🙂 quand je suis à cours d'idée, pour les ados que je coach, je viens me ressourcer chez vous. J'y retrouve l'expérience naturelle, la compréhension simple, l'évidence, et surtout le savoir-faire. La synthèse que vous effectuez est formidable ! Vous vous demandez comment faire pour donner de la motivation ? l'envie d'apprendre ?  décoder le monde ? Il me semble, d'après mon expérience, qu'il est important d'avoir : un projet commun ! et que chacun ait une mission dans ce projet. Pourquoi un projet ? parce qu'il permet de mettre un objectif et de s'imposer une dynamique.

    Il faut avoir en priorité des questions, pas de questions => pas besoin de réponses. donc avant tout il faut apprendre à se poser les questions et débattre autour de ses questions en cherchant les tenants et les aboutissants, les freins et les accélérateurs ( tout ça vous en avez déjà parlé, il faut juste le relier au projet commun, quand vous parlez plus : projet individuel=> reussir mon année) 

    De plus il permet d'introduire dans la notion de groupe, le partage,  l'entraide  qu'est ce que chaque parent peut faire ? pour encadrer, aider, communiquer, transmettre, apprendre, donner du temps, faire une réseau pour hissez plus haut 

    Il faut donc aussi inclure des valeurs, celles qui nous tiennent à cœur pour trouver la notion de plaisir. Je travaille beaucoup la-dessus pour les choix d'orientation. Le fait que je travaille va apporter quoi au projet, voir par exemple le film "les héritiers"

    Voila en vrac mais du vécu aussi, pas assez clair peut être, j'en conviens mais je veux bien travailler à clarifier ! Toutefois il faut abandonner le travail individuel pour soi et reprendre un peu de philo, avec le travail individuel mais pas individualiste, à destination de la sphère publique ( mais vous en parlez aussi dans vos derniers schémas magnifiques) et ce n'est pas gagner en classe. On a la chance d'avoir une classe et il n'y a pas d'utilisation de la dynamique de groupe. 

    Bonne chance à votre dispo

    Une belle année 2015 en perspertive pour vous Hélène !

    1. Bonjour Florence,

      Je suis honorée que vous trouviez de l’intérêt à me lire et parfois à réutiliser certaines de mes idées ! 

      Pour moi, ce n’est pas du pillage, c’est du travail en commun. Car, pour reprendre vos termes, nous avons vous et moi un projet qui nous relie : aider les personnes que nous accompagnons à trouver leur voie et à exploiter au mieux leur ressources pour réaliser un projet qu’elles auront elles-mêmes construit. 

      J’apprécie beaucoup votre vision de l’accompagnement, remplie de bienveillance et d’enthousiasme.

      A bientôt,

      Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.