Mind maps : problèmes et solutions

Si vous ne savez pas ce qu'est une Mind map, lisez d'abord cet article : Les Mind maps : qu'est-ce que c'est ? A quoi ça sert ? Comment ça marche ?

Si vous savez de quoi il s'agit mais que vous n'être pas convaincu, ou que vous pratiquez régulièrement mais que vous rencontrez quelques difficultés, cet article pourra sûrement vous être utile.

Il s'agit d'un article invité que j'ai écrit pour le blog de Cédric Vimeux Virtuose-marketing.com, et dans lequel je réponds aux questions suivantes :

 

 

  • Est-on obligé de dessiner ou de mettre de la couleur dans sa Mind map ?
  • Peut-on écrire des phrases entières ou doit-on n’utiliser que des mots-clés ?
  • Lorsque l’on fait la Mind map d’un livre, d’un cours ou plus généralement d’un contenu qui n’est pas de soi, doit-on obligatoirement reprendre le plan de l’auteur ?
  • Comment choisir les bons mots-clés ?
  • Lorsque l’on réalise une Mind map sur un contenu volumineux, jusqu’où doit-on aller dans les détails (ou dans la synthèse) ? Faut-il concentrer toutes les informations sur une même Mind map ?
  • Comment dépasser « l’effet brouillon » ?
  • Comment prévoir ou gérer l’espace nécessaire ?
  • Comment trouver l’inspiration ?

 

Retrouvez mes réponses à ces différentes questions dans l'article Mind maps : problèmes et solutions.

 

 

 

 

 

 

4 thoughts on “Mind maps : problèmes et solutions”

  1. Bonjour,
     
    J'ai découvert un outil super intéressant lors d'une présentation d'un de mes collègues. C'est une alternative gratuite aux fameuses présentations power-point. Cet outil permet bien plus que de réaliser de simples présentations, c'est un nouveau concept développé pour créer une sorte de carte sur laquelle on se déplace pour découvrir des informations.
     
    Ca m'a beaucoup fait pensé aux mind-map pour deux raisons :
    – On est beaucoup plus libre de créer une présentation comme on le souhaite, d'organiser les informations de la manière dont on le souhaite…
    – Ca permet d'avoir une vue globale sur le travail.
     
    Mais laissons de coté le suspens, je vous présente prezi. En plus, ce qui est génial, c'est que l'on peut mettre à disposition ses propres présentations sur internet, alors je vais vous en montrez une qui reflète bien l'univers : http://prezi.com/rj_b-gw3u8xl/playing-to-learn/.
     
    C'est une présentation qui montre a peu pres tout ce que l'on peut faire avec prezi. La caméra bouge, peut tourner, zoomer, dézoomer, on peut inclure des photos, des vidéos Youtube, etc.
     
    Et ce qui est super bien, c'est que le logiciel ne coûte rien, il est totalement sur internet (on crée sur internet) et super facile d'utilisation. Comme il n'y a pas beaucoup d'outils, il n'y a pas grand chose a retenir…
     
    Le seul bémol c'est qu'il faut avoir de l'imagination ! Toute présentation ne se prète pas je pense à prezi… ou alors avec de l'imagination !
     
    Maxime

    1. Bonjour Maxime,

       

      Je vous remercie pour l'info.

      Je suis allée consulter le lien que vous donnez (le sujet de la présentation est vraiment très intéressant). Par contre, cela manque de structure à mon goût…

      Je réalise que cheminer au fil d'une idée par associations successives me plaît beaucoup dans le cadre d'un roman, mais quand je dois intégrer ou communiquer un contenu, j'aime bien avoir des parties, des sous-parties, etc.

      Mais ce n'est que mon ressenti à moi.

      A bientôt,

      Hélène Weber

      1. Bonjour,
         
        Vous faites ce que vous voulez avec prezi, un "exemple" rapide d'une présentation un peu plus organisée est celle-ci : http://youtu.be/X7PKkYX_458.
         
        La vidéo montre comment importer un power-point dans prezi, mais finalement ça montre bien les structures que l'on peut faire. On peut très bien zoomer sur une partie, puis zoomer encore sur une sous partie…
         
        Maxime

        1. Oui, cette présentation est plus "pédagogique" pour montrer l'intérêt de l'outil.

          Du coup, je vous rejoins : il faut être structuré ET avoir de l'impagination.

          Je vais essayer…

          à bientôt,

          Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *