Module n°2 : exploitez votre potentiel

25 oct 2013 by

Pour savoir à qui je fais cours, pourquoi, comment et pour quoi faire, cliquez ici.

Pour prendre connaissance des autre modules, cliquez ici.

 

Module n°2 : exploitez votre potentiel

Mes objectifs pédagogiques : amener les étudiants à…

- comprendre "comment ils apprennent"

- définir leur profil pédagogique

- cerner les stratégies de travail qui leur correspondent

Ma stratégie pédagogique : je les mets en situation de devoir mémoriser un contenu et nous analysons ensuite comment ils s'y sont pris. L'exercice met en évidence qu'ils sont tous différents et n'utilisent pas les mêmes stratégies, à la fois pour comprendre et pour mémoriser. Nous envisageons alors les techniques de travail qui leur correspondent le mieux.

Mon taux d'auto-satisfaction (très important ça l'auto-satisfaction !) : pas mal, environ 70%.

Le nombre de plaintes à déplorer : deux (certains se connaissent déjà très bien et estiment ne pas apprendre suffisamment de choses dans le cadre de ce cours. Mais d'autres tombent des nu).

 

Quand il s'agit de prendre conscience de ce qui se passe dans sa tête quand on apprend…

J'adore la réaction des étudiants quand je leur demande de m'expliquer "ce qui se passe dans leur tête" (c'est vraiment trop une question de psychologue ça !).

Mais si j'insiste un peu, ils font toujours des propositions drôlement intéressantes. 

Evidemment, cette question n'est jamais simple. Car plus cela paraît évident, plus c'est ardu d'expliquer les choses clairement.

Par exemple, si je leur demande comment ils révisent leurs examens (en école d'ingénieurs), pratiquement tous me répondent qu'ils refont des exercices. 

 

Mais vous imaginez si je m'arrêtais là ?

Cela voudrait dire que le prochain étudiant qui viendrait me demander des conseils pour réussir ses examens, je ne pourrais que lui répondre : eh bien tu n'a qu'à refaire des exercices. Et il sera bien avancé…

 

Un collègue m'a ainsi dit la chose suivante : "lorsqu'un étudiant vient me voir parce qu'il obtient de mauvais résultats, je lui pose toujours un peu les mêmes questions : combien d'heures travailles-tu chez toi ? Prépares-tu tes exercices de TD ? Poses-tu des questions à l'enseignant quand tu n'as pas compris ? Fais-tu des fiches de révision ? Mais quand il travaille beaucoup et donne toutes les apparences de sérieux, je ne sais plus quoi lui dire…"

 

C'est la raison en général qui fait qu'on en vient à penser que certains n'auraient tout simplement "pas ce qu'il faut". Et c'est souvent ce qui démotive l'étudiant, qui n'a alors pas d'autre choix (dans sa tête) que d'abandonner et aller voir ailleurs.

Travailler plus ? Faire des fiches de révision ? Refaire des exercices de cours ou de TD ?

Tout cela n'est malheureusement pas une garantie de réussite.

Tout dépend de ce qui se passe "dans votre tête".

 

Comment vous y prenez-vous pour "être attentif", pour "comprendre", pour "mémoriser" ?

Découvrir quel est son profil pédagogique permet de commencer à répondre à ces questions. 

Cela permet de mieux comprendre pourquoi on réussit mieux dans certaines matières, pourquoi on se sent plus ou moins à l'aise avec la façon d'enseigner de certains profs, et pourquoi on n'arrive pas à s'intéresser ou à mémoriser certains contenus. 

 

Evidemment, cela ne résoud pas tous les problèmes. Mais c'est une excellente entrée en matière pour envisager des stratégies de travail personnelles qui seront plus motivantes et plus efficaces. Car elles seront adaptées au profil pédagogique de l'étudiant et lui permettront d'exploiter ses atouts.

 

Quand il s'agit de construire sa propre stratégie…

A la suite de ce cours, une étudiante est venue me parler de son expérience en première année de médecine. 

Elle avait également bénéficié d'un accompagnement méthodologique pour mettre toutes les chances de son côté. Elle m'a ainsi expliqué que son prof lui avait suggéré d'apprendre ses cours de la façon suivante : "tu reprends tes notes de cours chez toi et tu lis chaque page l'une après l'autre : mais tant que tu ne connais pas par coeur toutes les informations qui figurent sur ta feuille, tu ne passes pas à la suivante".

Et est-ce que cela a fonctionné ? lui ai-je demandé dubitative.

Absolument pas, m'a-t-elle répondu.

 

Voici l'exemple parfait d'une technique de travail qui sied aux "auditifs". Il faut lire, se redire les informations dans sa tête et mémoriser des mots et des phrases.

Si vous êtes "visuel", cette approche serait très peu efficace. Vous aurez beaucoup de difficultés à faire revenir les mots mémorisés une fois devant votre copie d'examen. Et si vous êtes "kinesthésique", la simple idée de relire vos notes de cours vous fera tellement horreur qu'il y a de grandes chances pour que vous n'ouvriez jamais votre cahier (ou qu'il vous tombe des mains après trois lignes).

 

Il n'existe pas UNE méthode de travail qui convient à TOUS. Une très bonne technique de révision devra toujours être ajustée aux qualités de l'apprenant pour révéler tout son potentiel.

Vous êtes unique. Mieux vous connaître est la premier pas à franchir pour améliorer vos stratégies d'apprentissage.

 

Le contenu de mes interventions correspond aux 15 modules de ma formation en ligne.

Vous souhaitez prendre connaissance du programme complet des 15 modules ? Cliquez ici

Vous souhaitez accéder gratuitement au module n°1 de la formation en ligne ? Cliquez ici

Vous souhaitez découvrir mes formations en présentiel sur Troyes et Paris ? Cliquez ici

 

Et mon intervention sur le module n°3 : gérer la vie quotidienne, comment s'est-elle passée ? Cliquez ici

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Get Adobe Flash player
%d blogueurs aiment cette page :