Je vous raconte mes cours : qui j’accompagne ? Pourquoi ? Comment ? Pour faire quoi ?

Quand j'ai commencé à travailler en école d'ingénieurs il y a trois ans, ma mission était sans ambiguïté : le taux d'échec dans le cadre des 2 premières années du cursus avoisinait les 40% et il fallait le faire baisser. 

En tant que psychosociologue, le responsable m'a demandé de mettre en place une modalité de suivi des étudiants à même de favoriser leur réussite.

Chaque année, 250 nouveaux étudiants intégrent l'école. La majorité vient d'obtenir le bac, certains intégrent l'école après une année de classe préparatoire ou de médecine avortée, et d'autres encore viennent de la fac.

Je suis seule pour accompagner ces 250 étudiants.

Il y a trois ans, j'ai d'abord décidé de TOUS les voir : 21 groupes de douze, 2 heures toutes les trois semaines, soit 10h d'accompagnement par étudiant en cinq séances sur le semestre. 

Pendant toute ma première année, j'ai beaucoup travaillé avec les étudiants eux-mêmes pour comprendre les causes de leurs difficultés :

– j'ai organisé des séances de préparation de Td (pour comprendre comment ils travaillaient); 

– j'ai organisé des séances de révision avant les examens;

– j'ai travaillé avec eux à l'approfondissement de leur projet professionnel;

– j'ai analysé, toujours avec eux, les causes de leur stress;

– nous avons discuté des enseignants, des cours, de leur motivation, de leur démotivation, de leurs ambitions, de leurs regrets, de leurs activités extra-scolaires, de la façon dont il se nourrissaient, de leur sommeil, des soirées étudiantes, des examens, etc, etc., etc.

Au bout d'un an, je peux dire que j'ai vraiment commencé à comprendre quels étaient les paramètres qui avaient une incidence sur leurs résultats, indépendamment de la compréhension des cours.

Je ne connaissais rien en maths, en physique, en chimie ou en algorithmie, ce qui me permettait de me concentrer sur les enjeux pédagogiques, affectifs et circonstantiels de leurs difficultés. 

J'ai également approfondi mes connaissances en psychologie cognitive, et découvert de multiples outils permettant de "mieux apprendre"

– La pédagogie des gestes mentaux (Antoine de La Garanderie)

– L'utilisation des procédés mnémotechniques (Joshua Foer)

– Les Mind maps (Tony Buzan)

 

J'ai également réalisé que si de nombreuses ressources permettaient de mieux comprendre comment fonctionne la mémoire ou quelles sont les stratégies que nous employons pour comprendre ou réfléchir, je restais très souvent sur ma faim en ce qui concerne l'application de tout cela à des fins d'apprentissage scolaire et universitaire.

Je restais sur ma faim, mais c'était tant mieux. Car cela m'a permis de construire ma propre approche. 

 

Mon accompagnement s'est peu à peu transformé

Progressivement, ma connaissance des étudiants devenant plus précise, j'ai modifié le contenu de mes interventions. 

Au cours de la troisième année, plus de 70% de la promotion exprimait sa satisfaction dans les questionnaires d'évaluation que je distribuais à la fin du semestre.

Pour autant, deux éléments m'interpelaient :

1- Les étudiants qui avaient déjà rôdé leur méthode de travail et qui en étaient satisfaits exprimaient qu'ils ne se sentaient pas concernés par mon accompagnement. Certains manifestaient qu'ils avaient trouvé cela intéressant, mais que cela ne leur avait pas été vraiment utile, et d'autres avaient le sentiment d'avoir carrément perdu leur temps (gloups).

2- Les étudiants qui avaient vraiment apprécié mon accompagnement et qui le trouvait utile l'avait également trouvé trop anecdotique. Deux heures d'accompagnement toutes les trois semaines, ce n'était pas assez.

 

Cette année, j'ai changé le contenu, le rythme et le public de mes interventions

Afin de mieux cibler mon public, j'ai construit un questionnaire de rentrée dont le but est d'évaluer la façon dont chaque nouvel étudiant "gère" les paramètres identifiés comme ayant une incidence sur la réussite. 

Mon projet était de compiler le résultat de mon questionnaire avec les résultats des tests de maths, physique et chimie, pour ensuite sélectionner les 94 étudiants que j'accompagnerais, toujours par groupe de 12, à raison d'une heure par semaine pendant tout le semestre (soit 15 heures en tout).

J'avais inséré dans mon questionnaire la question suivante : "souhaiteriez-vous être accompagné à raison d'une heure par semaine par un enseignant en vue d'acquérir une méthode de travail plus efficace ?"

Et il se trouve que 97 étudiants sur les 260 ont répondu "oui" à cette question.

J'ai donc abandonné l'idée de faire la moindre sélection. 

97 étudiants souhaitaient profiter de mon accompagnement ? J'allais tous les inscrire.

Et c'est ainsi que j'ai commencé l'année.

 

Et le programme ?

J'avais jusqu'alors conçu 5 séances de 2 heures sur le thème suivant : "comment travailler de manière efficace et booster sa motivation".  

J'ai donc remis à plat tout mon contenu pour concevoir un nouvel accompagnement au rythme d'une heure par semaine sur 15 semaines

Le programme de mes 15 séances de cours correspondent au contenu des 15 modules de ma formation en ligne :

1- Organiser son travail personnel

2- Exploiter son potentiel (et découvrir son profil pédagogique)

3- Gérer la vie quotidienne

4- Booster sa progression et apprendre à s'auto-évaluer

5- Améliorer ses capacités de compréhension

6- Mémoriser plus efficacement grâce à une bonne gestion du temps

7- Concevoir un jeu de flash-cards

8- Mémoriser plus efficacement grâce aux procédés mnémotechniques

9- Améliorer ses capacités de réflexion

10- Concevoir une fiche de révision pas à pas

11- Améliorer ses fiches de révision

12- Dépasser sa tendance à la procrastination

13- Planifier ses révisions en fonction de ses objectifs

14- Gérer le stress des examens

15- S'organiser pendant un examen sur table

 

Vous souhaitez prendre connaissance du programme plus en détail ? Cliquez ici

Vous souhaitez accéder gratuitement au module n°1 ? Cliquez ici

Vous souhaitez découvrir mes formations en présentiel sur Troyes et Paris ? Cliquez ici

 

Et mon intervention sur le module n°1, comment s'est-elle passée ? C'est ici…

 

3 thoughts on “Je vous raconte mes cours : qui j’accompagne ? Pourquoi ? Comment ? Pour faire quoi ?”

  1. Vraiment je trouve géniaux vos partages d experience. Dès que j aurai un peu plus d aisance financière, c est à dire lorsque quelques clients m auront fait confiance, ce qui ne devrait pas tarder (je suis de nature optimiste), je participerai avec plaisir à votre formation sur Paris. En attendant, j aimerai pouvoir participer au « concours  » pour gagner votre livre dédicacé.
    la lecture de ce dernier partage d experience me conforte dans l idée que l on progresse en permanence et qu il n est pas nécessaire d être parfait pour démarrer une action\formation, que c est l’ analyse de sa propre experience articulée avec des lectures, rencontres, théories, qui permettent d avancer et même de créer de la connaissance.
    je suis moi même en train de lire un livre de Tony Buzan et de découvrir les mind map. Je lis également un bouquin de Bruno Hourst sur le plaisir d apprendre. Et je suis donc de plus en plus convaincue, comme vous semblez l être, par la nécessaire articulation entre orientation et apprentissage.
    bravo pour vos écrits,
    cordialement
    Christine Mabit

    1. Bonjour Christine,

      Je trouve comme vous que parler de ses erreurs, de ses hésitations et de ses découvertes est plus intéressant que de mettre en avant ses accomplissements sans nuance, comme si tout coulait de source et allait de soi.

      Je vous remercie pour vos encouragements,

      Très bonne continuation à vous et du succès dans votre entreprise,

      A bientôt,

      Hélène 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.