Comment s’exercer à mieux mémoriser ?

Dans cette série d'articles, je vous propose de tester différents exercices qui vous permettront de mieux comprendre comment fonctionne votre mémoire.

A chaque étape, je vous présenterai également les techniques de travail concrètes qui conduisent à exploiter efficacement les grands principes mis en évidence. 

Pour construire ces exercices, je me suis largement inspirée du livre de Pascal Lafourcade et Isabelle Le Brun intitulé Comment s'exercer à apprendre ?

Le premier exercice vous invite à mémoriser des suites de chiffres. 

Munissez-vous d'un papier et d'un stylo.

Faites ensuite défiler la vidéo ci-dessous pour pratiquer le premier exercice :

 

Première question : à partir de combien de chiffres à mémoriser avez-vous commencé à faire des erreurs ?

Sept chiffres ? Huit ? Douze ? Plus ?

Les étudiants que j'ai soumis à ce test ont obtenu des résultats allant de sept à douze.

Que faut-il en déduire ?

En 1956, un psychologue de Harvard nommé George Miller a publié un article qui est devenu un classique de l’histoire de la recherche sur la mémoire : « la magie du nombre 7 (plus ou moins 2) : certaines limites de notre capacité de traitement de l’information ».

Cet article met en évidence que nous ne pouvons avoir qu’environ 7 choses à la fois à l’esprit.

Cette capacité correspond à notre « mémoire de travail ».

Pour la très grande majorité d’entre nous, c’est la « magie du nombre 7 » qui détermine la contenance de notre mémoire de travail à court terme.

Pourquoi (et comment) certaines personnes sont-elles alors parvenues à mémoriser plus de neuf chiffres ?

Deuxième question : comment vous y êtes-vous pris concrètement dans votre tête pour mémoriser ces suites de chiffres ?

– Vous les êtes-vous répétés mentalement ? (= c'est ce que l'on appelle la "boucle phonologique")

– Vous êtes-vous entraîné à les "revoir" dans votre tête ? (= vous avez reconstruit une version imagée des chiffres dans votre esprit)

– Les avez-vous associés deux par deux ou trois par trois ? 

Si vous les avez associés, vous aviez alors de fait moins d'éléments à mémoriser : c'est ce que l'on appelle le principe d'agrégation.

Par exemple, il est plus simple de mémoriser "67-32-88-64" plutôt que "6-7-3-2-8-8-6-4".

Il y a alors quatre éléments à retenir plutôt que huit. C'est donc une manière d'exploiter plus efficacement la mémoire de travail, qui est de fait limitée, puisqu'il s'agit du nombre d'éléments qu'il est possible d'avoir simultanément à l'esprit.

 

Premiers principes de la mémoire à retenir :

La mémoire de travail est limitée et très peu persistante (= processus d'oubli). 

Agréger les information permet de mieux les traiter et d'en intérer davantage sur le cours terme.

 

Questions :

Comment stocker les informations dans la mémoire à long terme et donc s'en souvenir longtemps après les avoir mémorisés ?

Comment mettre sa mémoire au service de ses capacités de réflexion et être donc plus efficace au moment des examens ?

 

La suite dans le prochain article : comment stocker les informations dans la mémoire à long terme ?

One thought on “Comment s’exercer à mieux mémoriser ?”

  1. Test intéressant. Je me situe dans la moyenne ! J'attends avec impatience la suite…. J'ai découvert votre site grace à scoopit, je suis contente d'être venue y faire un tour. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.