Donner du sens, pour comprendre et se remettre à penser

Lorsque je suis aux prises avec la peur, la violence, les vécus d'impuissance et d'injustice, mon réflexe, pour me défendre et résister, c'est de chercher à donner du sens et comprendre.

Voici deux vidéos qui m'ont permis de dépasser la sidération et de me remettre à penser :


Comprendre la situation en Syrie en 5 minutes par lemondefr
Comprendre la domination de l'Etat islamique en… par lemondefr

EI

2 thoughts on “Donner du sens, pour comprendre et se remettre à penser”

  1. Je trouve que ces vidéos sont très bien faites et permettent d'expliquer les alliance géopolitiques et religieuses. Ce qui m'interpellle aujourd'hui est d'un autre ordre, Qu'est ce qui fait que des hommes et des femmes qui vivent en France, ont envie, un jour, de préter allégence à ces dominateurs ? Qu'est ce qui fait qu'ils deviennent fascinés comme devant ces supermen ? Comment une religion qui preche la destructiion peut elle donner envie ? Nous avons les informations necesaires à la compréhension et pourtant ?

    j'ai trouvé une réponse par le travail que j'effectue auprès des jeunes et par un spécialiste de la psychanalyse à l'université Paris-Diderot Fethi Ben Slama. Il existe des jeunes qui ont du mal à toruver un sens à leur vie, qui ne trouvent pas leur place, qui ont surtout du mal avec les émotions. Il ne s'agit pas d'excuser ni même de comprendre mais juste de constater. J'en ai rencontré et j'avoue ne pas avoir été préparée à cela. Ce fut un choc. Les repères sont différents, les rêves sont déjà des rêves de grandeur, les idées souvent très peu construites et un cheminement commençant par une fuite. Voila il n'est question ni de caricuraturer ni de stigmatiser mais simplement comme je l'ai dit plus haut d'expliquer à quel point ces jeunes sont différents. Et pourtant comme tous les enfants ils ont été bébé et ont souri à leur père à leur mère. Ils ont fait comme tous les petits rapporter des dessins. Qu'est ce qui les a fait basculer ? je n'ai pas de réponse mais il me semble que si les techniques de questionnement de coaching pouvaient rentrer dans l'école alors peut-être serait il possible de deceler les difficultés de ces enfants ou celles des parents ? le coaching ne juge pas, il permet de trouver les outils en soi et de se remplir de choses personnelles. Voila peut- être de l'angélisme ? Il faut pour tuer comme ça, ne pas avoir peur de la peur, de sa propre mort, n'est ce pas ainsi que l'on nie sa vie ?http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/11/12/pour-les-desesperes-l-islamisme-radical-est-un-produit-excitant_4808430_3224.html

    1. Bonjour Florence

      Merci beaucoup pour ton commentaire.

      Effectivement, tu décris des mécanismes de construction de l’image de soi (sur un mode mégalomaniaque) qui peuvent conduire à des dérives terribles.

      Je me sens également avoir un rôle à jouer pour aider à apprivoiser le vécu d’impuissance. L’éducation et la culture sont des outils puissants, ne les sous-estimons pas.

      A bientôt,

      Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.