« Ecouter, se questionner ensemble, se projeter vers l’avenir », l’accompagnement scolaire selon Cécile Salvanès

Je connais Cécile Salvanès depuis plus d'un an maintenant, et je lui adresse régulièrement des parent et des étudiants qui recherchent un accompagnement personnalisé ou des professionnels qui souhaitent mener des projets dans le même esprit qu'elle.

Elle organise très prochainement deux rencontres pour présenter sa démarche et partager ses expériences. Si vous ne la connaissez pas encore, je vous invite vivement à la découvrir ci-dessous.

 
 

 RETOURS D EXPERIENCES

    +  VOS QUESTIONS

14 OCTOBRE OU 3 NOVEMBRE
             20h30 à 22h

25 bis rue du Château  Neuilly s/s

   www.aujourdhuiet2mains.org

           06 61 45 93 06

Il y a quatre ans, c’est parce que j’avais une vision globale de la réussite des jeunes que j’ai choisi de passer de la posture d'enseignante en lycée à celle d'accompagnante et de coach en libéral. Depuis mon installation, j’ai accompagné plus de 100 jeunes, entre 12 et 25 ans, ayant des difficultés ou, au contraire, réalisant de belles performances.

Comment expliquer la différence entre celui qui obtient de bons résultats et les autres ?

Il ne s’agit ni de niveau d’intelligence, ni de dispositions dite « naturelles ». Il s’agit plutôt d’une relation spécifique que chacun, dans sa singularité, entretient avec les études : confiance en soi, motivation, attitudes positives et constructives.

On peut donc aider chacun à trouver sa propre voie pour réussir, en faisant évoluer cette relation. 

Par une écoute fine, élargie à la personne toute entière et pas seulement à son « intellect », je permets au jeune de faire évoluer sa façon d’être en cours et de travailler à la maison.

Il s’agit en effet d’enraciner une réussite durable, qui préserve les équilibres de la personnalité, et s’enracine positivement.

Je n’applique donc aucune « recette miracle », et ma démarche est adaptée à chacun, selon son âge et sa situation.

 
 

 

Avant 15 ans, je propose le plus souvent l’acquisition de méthodes de travail.

Le premier rendez-vous avec le jeune a toujours lieu en présence de ses parents ; il permet de clarifier et préciser la situation et les attentes de chacun.

Mon travail porte, par exemple, sur des propositions de méthodes pour rester actif en cours, prendre des notes, mémoriser, organiser ses idées pour un exposé ou un devoir.

Mais le « manque de méthodes » cache parfois autre chose, et dans ce cas, je suis  amenée à utiliser d'autres outils, pour améliorer la confiance en soi, la motivation, les capacités à organiser son temps.

Lors du dernier rendez-vous , après un nombre de séances déterminé à l’avance, le jeune présente à ses parents, avec mon soutien, de ce qu’il a découvert et ce qu’il souhaite mettre en œuvre, avec leur aide, pour progresser.

 
 

 

Après 15 ans, le coaching permet d’aborder toutes les question que le jeune souhaite poser.

 

A partir de cet âge, la question du sens, les choix à faire, la vie sociale, deviennent des préoccupations essentielles, et interagissent avec les études elles-mêmes.

Le coaching permet d’avancer dans ses projets en gagnant en autonomie et en se projetant très concrètement dans l’action.

 

Au premier rendez-vous, je reçois d’abord le jeune et ses parents ensemble, puis chacun de façon séparée, pour faire émerger les demandes de chacun. Il arrive aussi que je reçoive des étudiants sans leurs parents.

Nous précisons tous ensemble l’objectif et le cadre du coaching.

 

Grâce au questionnement et à l’écoute bienveillante, mon accomagnement consiste à amener le jeune à mobiliser ses propres ressources pour trouver les solutions pertinentes à sa situation et mettre en oeuvre les actions personnalisées nécessaires.

 

Lors de la dernière séance, si les parents étaient présents au démarrage, mon client leur présentera lui-même sa démarche, en ma présence.


Témoignages

*J'ai compris que pour apprendre, j'ai besoin de beaucoup d'exemples, de faire beaucoup d'exercices, j'ai besoin que ça bouge, j'ai besoin d'agir ! Si je le fais, je progresse.  Paul 13 ans

*Je sais maintenant pourquoi je vais au lycée chaque matin. Et dans quelle direction je marche. Antoine, 15 ans

*J’ai compris ce que signifie "être attentif en classe": je sais pourquoi je suis là, et qu'est-ce qu'il y a à faire quand j'écoute le coursHélène, 17 ans

*Depuis que je réactive mes cours, je passe moins de temps à travailler et j'ai de meilleures notes. Sébastien,  16 ans

*Je me suis enfin décidée sur cette question qui me préoccupait depuis longtemps : je déménage dans 10 jours. Elodie, 24 ans

 * Je sais comment concrètement je vais entamer cette tâche difficile qui me paraissait insurmontable jusqu’à présent. Maxime, 20 ans

Des parents :

*Vous êtes intervenue dans l’urgence, nous continuons maintenant à construire!

*Ma fille est beaucoup moins fatiguée, elle est plus combative, elle va mieux.

 *En tant que parents, nous sommes heureux que les jeunes puissent bénéficier d’un soutien dont nous avons bénéficié dans notre vie professionnelle.

 *Nous avons compris que notre enfant se motivera par lui-même, notre motivation, en tant que parents, nous appartient.

5 thoughts on “« Ecouter, se questionner ensemble, se projeter vers l’avenir », l’accompagnement scolaire selon Cécile Salvanès”

  1. Cécile Salvanès est devenue est référence dans ce domaine. Ce que j'apprécie dans ses écrits, et ceci est encore vrai dans ce texte, c'est la modestie qu'elle exprime de notre travail. Le coaching c'est avant tout remettre un pilote dans l'avion. Ecouter le jeune pour qu'il devienne ce qu'il souhaite devenir, et non fidèle à un message brouillé par les croyances, les regards de l'autre et autres méthodes rapides et efficaces pour avoir confiance en soi. Je reste persuadée qu'il n'y a pas de méthode valable pour tous et qui nous formaterait à la réussite. (Ceci n'exclue pas ce blog magnifique qui permet à chacun de s'approprier ce qui peut lui convenir).Ce serait trop facile ! par contre je crois dur comme fer au questionnement et ça c'est tout un art. L'empathie, la bienveillance, la place de coach mais aussi un travail important pour essayer de trouver les questions les plus simples, les plus pertinences, celles qui permettent de dénouer les nœuds et les émotions. Les parents sont au centre de tout cela, il me semble important de les inviter à poser des questions et pas seulement de demander au jeune de parler ou de réciter ce qu'il a fait, ses notes etc..Personnellement je vois le coaching comme un éveil et une facilitation des relations entre parents et enfants ou ados. L'amour, le regard et le sourire des parents etant un moteur extraordinaire pour peu que les parents utilisent ces armes bienveillantes, non pour obeir mais pour grandir.  

    1. Bonjour Florence, merci! 🙂

      Oui c'est un art plutôt qu'une science!

      Je suis heureuse que beaucoup partagent cette façon de voir, et de faire.. Connaissez vous le nouveau réseau de coachs de jeunes "génération 15-25"?

      Au plaisir de vous rencontrer, le 14 Octobre ou le 3 Novembre?

      Bien cordialement Cécile

  2. Je suis ravie de lire votre présentation car c'est la bonne démarche selon moi.

    comme vous, je fais de l'accompagnement de jeunes et adultes pour les projets d'orientation ou professionnels. Et à chaque fois, bien sûr, des conseils de méthodes de travail sont abordés mais surtout je travaille avec eux sur l'estime qu'ils ont d'eux-mêmes et la recherche de sens.

    quand confiance et projet sont là, le travail devient un moyen pas un pensum et leur vie redevient plus lumineuse. ils auto-nourrissent leur motivation et les résulats arrivent…

    bravo à vous et au plaisir d'un partage prochain.

    Sylvie dite Plumarcencielle

  3. Bonjour Sylvie, je serais très heureuse de vous rencontrer si vous le souhaitez, et pouvez, le 14 Octobre ou le 3 Novembre, à Neuilly.

    Sinon connaissez vous le réseau "génération 15-25"? nouveau réseau de coachs de jeunes?

    Bien cordialement, merci encore 🙂

    Cécile

    1. bonjour Cécile

      malheureusement je réside en province et travaille à Voiron près de Grenoble… je ne pourrai pas être là, cela aurait été avec plaisir.

      je ne connais pas ce réseau mais je veux bien plus d'informations à ce sujet.

      au plaisir d'une rencontre ou d'un coup de fil. je vous laisse consulter mon site :

      http://www.plumarcencielle.fr

      Sylvie

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.