Valoriser les travaux de groupe au cours d’une formation

Cette semaine, j'interviens avec Alexandra CAUCHARD (linkedin.com/in/alexandracauchard/) auprès des enseignants d'une école d'ingénieurs à Alès sur la thématique suivante : (Dé)montrer aux étudiants l'intérêt et la valeur d'une activité pédagogique pour susciter leur engagement.

 

Pour s’engager dans une activité d’apprentissage, nous avons besoin de lui attribuer de la valeur : qu’elle nous apparaisse utile, qu’elle soit une source d’épanouissement et/ou qu’elle permette de répondre à des questions que nous nous posons. Comment amener les étudiants à saisir la valeur des enseignements qui leur sont dispensés, ainsi que l’intérêt des modalités pédagogiques proposées (travaux de groupe, projets, etc.) ?

 

Objectifs de la formation :

  • Identifier les leviers d’action qui permettent de favoriser l’engagement cognitif des étudiants dans le cadre du processus d’apprentissage (et prendre la mesure de ce qui le freine).
  • Tester et s’approprier des techniques et moyens concrets pour amener les étudiants à attribuer de la valeur aux contenus pédagogiques qui leur sont dispensés dans le cadre de leur formation.

 

Notre journée de formation va se dérouler selon quatre étapes :

1) Poser les bases de la problématique : quels sont les leviers qui ont un impact sur l'engagement cognitif des étudiants ?

2) Découvrir des stratégies concrètes qui stimulent l'envie d'apprendre et permettent aux étudiants d'attribuer de la valeur aux activités pédagogiques.

3) Tester une activité pratique ayant pour objectif d'amener les étudiants à attribuer de la valeur aux activités de groupe.

4) S'approprier la démarche du design thinking appliquée à la pédagogie, pour permettre aux participants de  transférer les enseignements acquis au cours de la formation à leurs propres cours.

 

Dans le cadre de la deuxième étape, nous nous sommes posées la question suivante : comment pourrions-nous faire vivre aux participants un exemple concret de la façon dont on peut amener les étudiants à s'impliquer et attribuer de la valeur à une activité qu'ils dévalorisent dans de nombreux cas ?

Nous avons choisi le cas des travaux de groupe.

Constat : beaucoup d’étudiants n’apprécient pas de travailler en groupe. Ils sont peu efficaces et ont du mal à définir les rôles de chacun, à réguler leurs conflits, à organiser et se partager les tâches et à gérer leur temps.

Causes (empathie) :

– Ils n’ont pas l’habitude de travailler en groupe (nouveauté).

– Ils n’ont pas appris à travailler en groupe (manque d’outils).

– Ils vont plus vite tout seul et ne mesurent pas le potentiel de l’intelligence collective (manque d’expérience).

– Ils ont eu de mauvaises expériences antérieures (représentations négatives ancrées).

Défis :

– Amener les participants à expérimenter le potentiel de l’intelligence collective.

-Transmettre aux participants des outils concernant la définition des rôles, la distribution des tâches, la régulation des conflits et la gestion du temps.

Stratégie : le mission impossible ! 

Il s'agit de donner une série de tâches à accomplir à un groupe de participants en un temps limité, en variant les intelligences mobilisées au cours des différents exercices (selon l'approche d'Howard Gardner des intelligences multiples). Je partage avec vous la fiche des consignes que nous allons donner aux participants. 

Retour d'expérience la semaine prochaine si vous me posez des questions dans les commentaires.

Bonne semaine à tous,

Hélène

 

2 thoughts on “Valoriser les travaux de groupe au cours d’une formation”

  1. Bonsoir Hélène,

    Est-ce que je peux s'il vous plaît vous poser quelques questions sur la série de tâches sur le modèle de défis que vous avez proposée à vos étudiants?

    1/ Quelles étaient notamment les thèmes des flash cards que vous avez proposées?

    2/ Même question pour l'activité demandant aux étudiants de définir le rôle qu'ils préfèrent jouer dans un groupe?

    3/ Une fois que le défi est fini, comment procédez-vous pour faire une mise en commun ensuite?

    Hélène Dargagnon

    Professeur de français en collège.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *