Testez le potentiel de votre mémoire visuelle

Dans les années 70, une équipe de chercheurs américains a mis en place à grande échelle l'expérience suivante : pendant plus d'une semaine, ils ont demandé à des sujets choisis au hasard de visionner des photographies défilant sur un écran, à raison de une toutes les demi-seconde, soit plus de 10 000 photos. Ensuite, ils ont testé le souvenir que les sujets avaient conservé de ces photos en les soumettant au test dit des "doubles photographiques" : une série de couples de photographies était présentée au sujet, qui devait chaque fois distinguer les photos faisant partie de la liste initiale de celles qu'il n'avait jamais vues de sa vie.

Aussi étonnant que celui puisse paraître, l'ensemble des sujets obtinrent une moyenne supérieure à 85% de bonnes réponses. 

Les chercheurs conclurent de cette expérience que nous avons tous une mémoire visuelle naturellement exceptionnelle, à savoir que nous enregistrons très facilement et avec beaucoup d'efficacité les informations de nature visuelle auxquelles nous prêtons une attention consciente. 

Si cette conclusion se vérifiait vous concernant, ne pensez-vous pas que vous auriez tout intérêt à exploiter au maximum ce potentiel ?

Je vous propose donc un test pour que vous puissiez expérimenter ce qu'il en est pour vous. Evidemment, je ne vais pas vous retenir une semaine entière à visionner des images devant votre ordinateur. J'ai conçu un test "abrégé"comprenant 25 photos et 25 "doubles photographiques". Pour le passer, munissez-vous d'une feuille et d'un stylo, et suivez mes instructions dans le cadre de la vidéo suivante (à afficher en mode plein écran sur votre ordinateur ou votre tablette) :

Le test des doubles photographiques from Hélène weber on Vimeo.

 

Afin que nous puissions nous rendre compte du résultat de ce test en direct et à une échelle collective, indiquez le résultat que vous avez obtenu dans un commentaire (sous l'article) accompagné de vos impressions.

Après l'article "Faut-il nécessairement faire des fiches de révision pour réussir ses examens ?" et l'article "Comment réaliser des fiches de révision qui vous soient vraiment utiles ?", voici donc un nouvel argument en faveur de la réalisation régulière de fiches de révision : elles vous permettent d'exploiter le potentiel de votre mémoire visuelle.

Evidemment, pour être efficaces, il faut qu'elles soient conçues pour être "au service" de cette capacité à enregistrer facilement les informations de nature visuelle :

– toutes les informations synthétisées sur le recto d'une feuille,

– agrégeant de nombreux marqueurs visuels : couleurs, dessins, schémas…

– transformant autant que possible les informations de nature textuelle en informations de nature visuelle.

 

La réalisation de fiches de révision sous la forme de mind maps est ici particulièrement adaptée, mais il existe d'autres représentations schématisées des informations qui fonctionnent tout aussi bien. A vous de jouer !

61 thoughts on “Testez le potentiel de votre mémoire visuelle

  1. 25/25 🙂 On se rend effectivemment compte que la mémoire visuelle est exceptionnelle, mais par contre je serai incapable de dire dans quel ordre les images sont passées 😉

  2. 24/25… Un petite faiblesse au milieu… Pas bien grave . Le test est  très interessant et motivant. Cela permet de flatter sa confiance en soi à peu de coût.

    merci

  3. 23/25
    Je constate que mon attention a faibli à partir de la 17ème image parce que c'est après cette question-là que j'ai commencé à avoir des hésitations et à faire des fautes. C'est intéressant, ça me permet de connaitre un peu plus les limites de ma concentration actuelle 🙂
    Merci pour le test.

  4. Bonjour à tous,

    Merci pour vos retours !

    Mes étudiants ont obtenu des résultats situés entre 21 et 25 bonnes réponses…et un étudiant a obtenu 13/25…

    Mais beaucoup de paramètres jouent : ont-ils envie de participer à l'exercice ? Se sentent-ils fatigués (j'avais un cours de 18h à 20h le lundi…) ? 

    Il n'est pas certain non plus que nous ayons tous les mêmes ressources pour mémoriser les données de nature visuelle. Après tout, dans l'expérience citée, la moyenne était de 85% de bonnes réponses, mais il ne s'agissait que d'une moyenne. 

    Par contre, si vous constatez que vous intégrez très rapidement des indices qui vous permettent ensuite de discriminer facilement les images entre elles, servez-vous de cet atout !

    A bientôt,

    Hélène

  5. Bonjour,

    J'ai obtenu 25/25. 

    Mais que se passerait-il si les paires d'images étaient plus proches visuellement? Certaines en effet étaient vraiment fort différentes (couleurs, …)? Obtiendrions-nous les mêmes résultats? J'ai par exemple hésité sur les deux images d'un petit bonhomme noir + flèche verte, qui étaient beaucoup plus proches que les autres paires…

    Lorsque les étudiants sont confrontés à des questionnaires à choix multiples par exemple, ce sont en effet des points de détail qui peuvent différer…

    Merci pour votre site très intéressant!

    1. Bonjour,

      Je pense que vous avez entièrement raison : plus les images se ressemblent, plus la tâche devient ardue (celle de l'homme qui fait de la gymnastique suscite souvent les mêmes hésitations…). Pourtant, vous avez tout de même su trancher. 

      Je trouve que ce qui est intéressant, c'est de mesurer que finalement, même en visionnant très rapidement des informations visuelles, le cerveau enregistre des indices qui permettent ensuite de prendre des décisions et de faire revenir un contenu associé. Il est vrai cependant que si les photos étaient quasi-identiques, il aurait fallu que la première phase permette d'enregistrer davantage de détails pour donner lieu à des résultats satisfaisants.

      Mais si l'on applique le principe à la conception de fiches de révision, cela met bien en évidence que les étudiants ont tout intérêt à stimuler leur mémoire visuelle et à l'exploiter au maximum. Pour ma part, c'est surtout cette conclusion que j'en retire.

      Les QCM me semblent répondre à un autre impératif que celui de mémoriser des informations, du moins lorsque les choix proposés sont très proches. Ils demandent alors surtout de savoir réfléchir efficacement, et donc d'être en mesure de répondre à la question indépendamment des choix qui sont proposés.

      Quand j'ai passé le code pour le permis de conduire, je n'ai pas cherché à mémoriser par coeur toutes les séries de questions. J'ai plutôt essayé de donner du sens aux panneaux, aux règles de conduite et aux différentes situations que je pouvais être amenée à rencontrer… J'ai essayé d'enregistrer une série de notions qui me permettaient ensuite d'analyser les questions posées.

      Mais cet exemple du permis est peut-être à revoir, parce que je me souviens avoir eu beaucoup de difficultés à m'entraîner pour le code. J'avais souvent l'impression que si je n'étais jamais tombé sur la question, je n'aurais pas été capable d'y répondre…comme si je n'avais pas les outils requis pour analyser correctement le problème qui m'était posé.

      C'est souvent ce que ressentent les étudiants, comme si certains problèmes ne pouvaient être résolus qu'au moyen d'astuces : soit je suis déja tombé sur l'exercice et je suis capable de le refaire, soit il est complètement inédit et je n'ai aucun moyen de m'en sortir. 

      J'ai pour ma part tendance à penser qu'il s'agit moins d'un problème de mémoire que de réflexion…

      A bientôt,

      Hélène 

  6. Bonjour,

    25/25. Je ne pense pas avoir porté une attention particuliere au test. Peut etre que si il etait plus long ou plus rapide ça aurais été différent.

  7. 25/25. Pour ma part, je ne sais dire sur quels critères j'ai pu mémoriser ces images, mais cela me paraissait comme une évidence. Test très intéressant, merci.

  8. 25/25 avec une hésitation au 23 car j'ai eu un moment de distraction. Lors du premier défilement d'images je n'avais pas l'impression de mémoriser et je pensais devoir faire un effort d'attention supplémentaire puis je me suis laissée aller et j'ai tout de même retenu toutes les images. 

  9. 25/25, j’ai été surprise de sa facilité, peut-être qu’avec 1000 images cela change mais je m’attendais plus à des insignifiants détails, la je peux encore me refaire la série dans la tête, et comme un l’internaute Françoise a pu le dire les couleurs et les formes étaient vraiment différents mais pour ce test la je n’ai eu aucune hésitation, intéressant à faire, merci.

  10. 23/25 erreurs sur les images 18 et 25. Test effectué à 15:10. Cinq heures de sommeil. Grosse fatigue oculaire et j’ai envie d’une sieste. 🙂 Merci

  11. Je viens de le faire (je lis ton livre sur la mémoire reçu hier) j’ai obtenu un score de 25/25 ce ui est éttonnant car dans ton livre ma mémoire correspond plus à une mémoire auditive. Penses-tu que c’est normal ? Si oui pourrais tu me donner des pour apprendre mieux ?

    1. Bonjour,

      Je suis comme vous : mon profil pédagogique est à dominante auditive. Mais ce qui est remarquable dans ce test sur la mémoire, c’est qu’il révèle que notre mémoire visuelle, quel que soit notre profil d’apprentissage, est potentiellement extraordinaire. Nous avons donc tout intérêt à l’exploiter. Si vous avez mon livre entre les mains, vous trouverez des conseils dans le point-méthode qui suit. Allez également au chapitre 12 qui parle des Mind maps.

      A bientôt,

      Hélène

    1. Bonjour,

      Pour moi, le seul intérêt de cet exercice, c’est de repérer que nous mémorisons très facilement les informations de nature visuelle.

      Il s’agit d’un test qui a été mené à très grande échelle aux Etast-Unis. J’imagine que leur équipe de recherche a dû évoquer les judicieuses remarques que vous soulevez. A nous d’aller consulter leur étude pour en savoir plus…

      A bientôt,

      Hélène

  12. bonjour, 25/25 , j'ai fait ce test vers minuit , très fatiguée, très satisfaite pour ces conditions. J'ai eu deux doutes, j'ai répondu par "élimination".

    comment exploiter au mieux notre mémoire visuelle?

    merci beaucoup Hélène .

  13. j’ai obtenue 25/25 . mais qu’est que cela signifie concrètement ? on est dans la parfaite moyenne, ou avons nous une mémoire photographique ? en tout cas j’ai trouvé le test intéressant bien que cour.

    1. Bonjour,

      Ce test, qui a été monté à très grande échelle par une équipe de chercheurs américains, met en évidence que nous avons tous des compétences inexploités dans le domaine de la mémoire visuelle. Indépendamment de notre profil d’apprentissage, nous devons garder à l’esprit que nous mémorisons très rapidement ce que nous voyons quand nous y accordons une attention consciente.

      A bientôt,
      Hélène

  14. 22/25  j'étais épaté mais au vu des notes dans les  commentaires je suis en bas du tableau:). 05h30 de sommeil, pas bu de café, sans faute jusqu'à la 17….

    Nicolas

  15. Bonjour,

    J'ai atteint un score de 24 sur 25.

    C'est pour moi un bonne indice car mon profil pédagogique est à dominante auditive.

    Merci de cette expérience amusante que j'ai découverte en partant de votre livre.

    Bonne journée.

  16. Désolé de la faute d'orthographe.

    Mais pour moi, aujourd'hui, indice s'écrit au féminin car l'auteure en est à l'origine. C'est vaiement un dix !

    :-))

  17. Je viens de faire le test et de vivre une expérience singulière et très intéressante : pendant que je regardais la première série, j'ai été dérangée par mon conjoint qui m'a posé une question. J'ai mis la vidéo sur pause, lui ai répondu et repris le visionnage. Vers la fin de la série, il a recommencé à me parler, mais cette fois-ci, je ne lui ai pas répondu. Et puis, j'ai regardé la deuxième série. A la photo 17, je me suis dit : "tiens, est-ce qu'il y a un piège ? je n'ai absolument pas le souvenir d'avoir vu cette photo…" Idem pour les 3 dernières photos, que j'ai vraiment eu le sentiment de découvrir, en me disant, "ce n'est pas possible, comment aurais-je pu passer à côté d'une photo d'élèves qui se passent un papier (je suis prof) ou d'un bébé singe (je suis maman) ?!!".

    Résultat, je n'ai fait "que" 2 fautes, mais pour 4 photos, j'ai commencé par mettre un point d'interrogation (je ne me souvenais pas les avoir vues) puis une réponse un peu au hasard…

    Donc oui, la mémoire visuelle est fascinante, mais la concentration semble être un facteur non négligeable dans la capacité à mobiliser cette fameuse mémoise visuelle… non ?

    1. Bonjour,

      Je vous remercie pour votre partage d’expérience. 

      Je pense que vous avez entièrement raison. L’une des premières caractéristiques de la mémoire, c’est qu’il faut consciemment vouloir et chercher à se souvenir pour mémoriser. 

      Votre témoignage me fait également penser à un livre d’Alain Lieury que je suis en train de lire (Mémoire et réussite scolaire) : il y présente la notion de concurrence cognitive. Si votre cerveau est la fois mobilisé pour « coder les informations » des images ET pour comprendre ce que votre conjoint vous dit, il y a surcharge et vous devez faire un choix. Des expériences ont montré que nous étions bien moins efficaces lorsque nous étions mobilisés sur deux activités qui nécessitaient d’utiliser les mêmes ressources mentales. 

      A bientôt,

      Hélène

  18. Bonjour ! 

    Résultat : tout bon. 

    Je remarque que je retiens à la fois les formes/couleurs/orientations des images, et surtout que je retiens une émotion pour chaque image (même si la cadence est rapide), ce qui m'aide grandement pour la mémorisation. 

    Et la suite? Que peut on faire dans la vie avec ce genre de mémoire ? 😉

    Bises

    1. Bonjour,

      Vous pouvez par exemple faire des fiches de révision qui exploitent votre capacité naturelle à mémoriser les formes, les images, les couleurs. Les fiches sous forme de Mind maps sont particulièrement pertinentes pour cela.

      A bientôt,

      Hélène

  19. 24 réponses correctes. Pour le coup c'est un résultat surprenant. C'est marrant de constater que lorsque les doubles photographiques défilent, la bonne photo semble s'imposer naturellement. C'est une pensée du style "mais non c'est évidemment pas la photo de droite que j'ai vu avant"! Ceci dit, la reconnaissance a lieu juste après le visionnage initial des photos. Je suppose que si le test était effectué une semaine après, les résultats ne seraient probablement pas aussi glorieux…

    Merci pour tout ce chouette travail qui m'est d'autant plus précieux que je me remets aux études à plus de quarante ans!!!!

  20. 25 sur 25 !

    Effectivement la mémoire visuelle pour moi c'est ce que j'utilise le plus.
    Pratiquant le dessin je suis capable (enfin je l'étais au lycée) parfois de redessiner intégralement un dessin en l'ayant "visionner quelques secondes" ( souvent des images de dessins animés)
    Je me souviens au collège avoir passé 2 bonnes heures à redessiner un scène de dragon ball  Z que j'avais vu environ 3 secondes l'image centrale montrant son goku dans sa nouvelle transofrmation bre,  tellement l'image m'avait impressionné elle s'était impregnée dans mon cerveau ^^

    malheureusement on m'a volé ce dessin 😀 à l'intérieur de mon carnet de dessin !

  21. Bonjour, 25/25, je ne pensais pas obtenir ce score. J'ai été surprise de constater que j'avais l'impression de n'avoir jamais vu certaine image (je n'avais, par exemple, aucun souvenir d'avoir vu une grenouille) et pourtant j'ai retrouvé la bonne photo. J'ai toujours fait des fiches, je n'arrive malheureusement pas à persuader mes enfants de leur utilité, ou peut être estiment trop fastidieux de les réaliser…Je leur ferai passer le test.

    Merci pour votre blog et votre livre "Objectif mémoire" que mes enfants m'ont offfert car je désire reprendre une formation et j'étais inquiète à l'idée de ne pas y arriver. Je suis rassurée depuis que je le consulte.

  22. Wouah, 25/25, super exercice ! Je lis votre livre durant le peu de temps libre que me laissent mes cours et je dois avouer que j'adore, c'est très utile, je n'en suis qu'aux premières pages mais ça ne peut être qu'un plus que de le lire, franchement merci.

    Manon

  23. 24/25. Une erreur à l'image 22. Je pensais que le test serait plus dur mais comme ce n'était qu'une comparaison d'images assez disctintes, le test s'est déroulé avec soulagement et simplicité. Je suppose que notre mémoire visuelle retiens facilement les images de ce type, mais elle possède tout de même une limite. Si le test avait montré des suites de chiffres ou de symboles à retenir, cela aurait été tout une autre histoire.

    1. Autrement dit, aussi bizarre que cela puisse sembler, c'est dans les détails que notre mémoire agit le mieux (les chiffres sont des formes simples qui se ressemblent beaucoup les uns des autres et donc ils sont plus difficiles à retenir).

  24. 25/25 aussi.  Peu de travail de mémoire depuis de nombreuse années mais' j'ai souvenir que dans mes cours 'je me reperais à l'emplacement des notions dans la feuille. Toutefois je referai la deuxième partie du test dans quelques jours pour voir ce qu'il en reste. J'ai acheté votre livre pour aider mes enfants collégiens et lycéens à travailler efficacement . Ils semblent prêts à essayer. Chouette ! 

    1. Bonjour,

      Je viens d’ajouter un lien vers la même vidéo hébergée sur youtube dans l’article.

      Est-ce que c’est mieux ?

      A bientôt,

      Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *